Voyage Mexique: Sept choses à faire absolument

Mexique   |   14/11/2019   68 vues

Chapo: Grand comme six fois la France, avec un paysage très varié et des cultures régionales encore peu connues, plusieurs voyages sont nécessaires pour bien explorer toutes les richesses culturelles et naturelles du Mexique. Pour un premier voyage, en moins de 15 jours, un circuit Nord-Ouest – Sud-Est (Mexico - Oaxaca - Tuxtla Gutierez - San Cristobal de las Casas - Palenque - Campeche - Merida - Chichen Itza - Tulum - Cancun) est recommandé. Voici la liste des lieux les plus emblématiques du Mexique.

Voyage Mexique: Sept choses à faire absolument
  1. Mexico City, sa capitale historique et administrative

Chargée d’histoire elle est la plus grande ville du Mexique. La ville offre de multiples lieux où il est possible de découvrir histoire et culture du pays, en commençant par le centre historique de la ville, la Plaza de la Constitución, plus souvent appelée Zócalo et l’une des plus belles places d’Amérique. La place fut pavée vers 1520 par les hommes de Cortés à l’aide de pierres arrachées aux ruines des temples de la cité aztèque de Tenochtitlán (aujourd’hui connue sous le nom de Mexico). Bordant la place, on trouve le Palacio Nacional (construit sur l'emplacement d'un ancien palais aztèque, il abrite d'impressionnantes fresques de Diego Rivera), la Catedral Metropolitana et les ruines du Templo Mayor, le temple principal de l'ancienne Tenochtitlán. L'Alameda, agréable parc, se situe sur l'emplacement d'un ancien marché aztèque. L’héritage colonial se retrouve dans l’architecture des maisons, cafés, restaurants, boutiques et marchés que l’on peut trouver dans les rues adjaçantes. La Zona Rosa concentre la vie nocturne et il est facile de trouver, sur la Plaza Garibaldi, des mariachis. Le Bosque de Chapultepec (le plus grand parc de la ville), la Basilique de Guadalupe, les demeures coloniales de San Angel, la pyramide de Cuicuilco, les canaux de Xochimilco, le Museo Nacional de Antropología de Mexico (mondialement réputé) ou encore la Maison Frida Kahlo font partis, entre autres, des lieux à ne pas manquer d’ajouter à votre découverte de Mexico City. Passage obligé d’un circuit classique au Mexique, Mexico City mérite au moins deux jours pleins de visite, avec éventuellement un jour de plus pour la visite de Teotihuacan. On peut d’ailleurs commencer son circuit au Mexiquepar Mexico et finir par Cancun (Yucatan).

 

  1. Oaxaca, ville de contraste

Languissante et dynamique, isolée et cosmopolite, cette ville aux ruelles étroites, bâtie par les Espagnols, attire par son atmosphère contrastée. L'air sec de la montagne, la taille modérée de la ville, ses vieux bâtiments, places et cafés, contribuent à adoucir son rythme de vie. Située au centre de l'aride état du même nom, la ville compte une large population indienne. Des ruines se trouvent dans la région de Oaxaca où vivaient les Aztèques avant de créer Tenochtitlán. Son exceptionnelle architecture coloniale figure en bonne place sur la liste de ses attraits. Au-delà de la ville du même nom, l'état d'Oaxaca dans son ensemble séduira par ses paysages, ses villages et ses plages. Parmi les civilisations ayant vécu dans la vallée d’Oaxaca, les Zapotèques s’installèrent sur le site de Monte Albán (à 10 km de Oaxaca et 2000 mètres d’altitude) du IVème au VIIème siècle. Les Mixtèques leur firent la guerre et s'emparèrent de la ville ce qui poussa les Zapotèques à migrer vers Mitla. Nous suggérons à nos voyageurs de rester deux nuits afin d’avoir le temps de visiter sereinement les sites majeurs, on ne retourne pas pour si tôt pour un autre séjour au Mexique.

 

  1. San Cristobal de las Casas, ville de montagne au caractère authentique

Située dans le Chiapas, à 2300 mètres d'altitude, San Cristobal de las Casas est une très belle ville coloniale fréquentée par de nombreux indiens tzotziles, une branche du peuple Maya, et fut fondée en 1528 par les espagnols. La ville doit son nom au prêtre dominicain Bartolomé de las Casas, défenseur des indiens. Le climat y est assez frais et les cultures amérindienne et espagnoles s’y équilibrent parfaitement. L'héritage amérindien se discerne sur les visages, dans costumes très colorés des habitants, l'héritage espagnol se retrouve dans les pavés et les clochers des églises. L’héritage des villages avoisinants est plutôt issu des peuples mayas. A voir : le marché indien, la maison ethnographique et écologique " No bom", les églises Notre-Dame-de-l’Annonciation, Santo Domingo, Notre-Dame de Guadalupe, le musée indien de Sergio Castro, le musée de San Jolobil exposant objets de l'époque coloniale et précolombienne, des oeuvres d'art de l'époque coloniale et des costumes traditionnels. Aux alentours, les villages Tzotziles de San Juan Chamula et Zinacantan, le Canyon de Sumidero, On n’y accède par Tuxtla Gutierez (aéroport, station de bus selon l’étape précédente), avec visite en route du Canyon de Sumidero. Deux nuits sont recommandées pour vous permettre de visiter les villages indiens avant de poursuivre votre voyage.

 

  1. Palenque, mystérieuses ruines mayas

A 8 km de la ville de Palenque dans le Chiapas, au cœur d’une forêt tropicale, le côté mystérieux des ruines mayas de Palenque fascine. Dans son époque glorieuse, la cité de Palenque, haut lieu de culte, s'étendait sur 65 km². Le temple des inscriptions renferme une crypte, chose rare dans les pyramides mexicaines. Un sarcophage s'y trouvait, contenant Pakal, ancien dirigeant maya. Se dressant dans un cadre enchanteur, le site offre les plus belles réalisations en pierre ou en stuc de l'architecture pyramidale et de la statuaire maya. Occupé dès 1500 av. J.-C. il ne connut la prospérité qu'aux VIIe et IXe siècle après J.-C. Des toits surmontés de lucarnes et ornés de très beaux reliefs en stuc, sont caractéristiques des bâtiments. Tout ce qui concerne le site a été restauré dans le musée d'anthropologie de Mexico. En dehors des ruines ou rester une journée de plus pour la visite du site de Bonampak dans la jungle de Lacandons ou encore Yaxchilan depuis Palenque pour un voyage classique au Mexique.

 

  1. Campeche, cité coloniale

Charmante ville de bord de mer sur la côte Ouest du Yucatan, Campeche est classée au Patrimoine Mondial de l'Humanité. Campeche est un joyau colonial dont le centre regorge de maisons colorées, de petites ruelles ombragées et de nombreuses églises. Elle construisit ses immenses remparts et châteaux forts au 17ème siècle pour se protéger des pirates. Le Fort de San Miguel faisait partie des défenses de Campeche sur la mer. Aujourd'hui transformé en musée, il renferme des objets mayas, dont de remarquables masques en jade.

Les voyageurs au Mexique adorent cette ville de manière unanime pour son ambiance coloniale, pour sa plage à proximité et pour son site archéologique.

 

  1. Chichen Itza, site précolombien majeur

Le plus célèbre et le mieux restauré des sites précolombiens du Yucatán, la cité séduit même les plus blasés. Si vous avez la chance de vous y rendre pendant l'équinoxe de printemps (20-21 mars) ou d'automne (21-22 septembre), vous pourrez voir le "serpent d'ombre et de lumière" qui monte ou descend l'escalier d'El Castillo. Cette illusion est presque aussi parfaite la semaine qui précède et celle qui suit les équinoxes. Il est possible d’assister le soir (20h au printemps et en été, 19h en automne et en hiver) à un magnifique spectacle son et lumière racontant l’histoire de la civilisation maya et du site de Chichen Itza.

  

  1. Tulum, parc archéologique sur la Riviera Maya

Dans un cadre exceptionnel, les vestiges de temples mayas de Tulum bordent les plages tropicales de la mer turquoise des Caraïbes. Sous les Mayas, Tulum portait le nom de Zama, ou "Cité de l'Aube", car c'est l'endroit idéal pour observer un lever de soleil sur la mer. Son nom est devenu Tulum, "forteresse" en maya, car la ville était devenue une place fortifiée avec des remparts sur trois côtés, le dernier était la mer. Un véritable point stratégique pour l'époque.

Tulum est le lieu idéal pour finir en beauté votre séjour au Yucatan. Outre les ruines de la cité et ses plages paradisiaques, il est également possible de faire une excursion pour la réserve biosphérique de Sian Ka’an, inscrite au Patrimoine de l’Humanité.

 

Dix choses insolites à faire au Mexique lors d’un deuxième (ou un long) voyage

Cet article a reçu 1 vote / note moyenne: 5
Vous n'avez pas trouvé ce qu'il vous faut? Appelez-nous! +33 1 43 13 29 29
© 1994 - 2019, AN INCENTIVES. NostalAsie-NostaLatina, voyagiste spécialisé, organisateur des voyages sur-mesure en Asie, Asie Centrale, Russie et en Amérique Latine (Amérique Centrale et Amérique du Sud)
DEMANDER UN DEVISLA GAZETTE