1 560/ Personne

Duo Tamil Nadu - Kerala

Type: Circuits classiques

Durée: 14 jours / 13 nuits


Explorez l'Inde du Sud avec le Duo Tamil Nadu - Kerala à travers ce prélude riche et varié. Un tel contraste avec l'Inde du Nord, tant au niveau de l'architecture des temples que des paysages ou encore de la culture! Des temples colorés, des comptoirs parfumés, des campagnes abondantes... sont déjà une invitation au voyage. Terminez ce voyage inoubliable par le spectacle de danse Kathakali.

Pour avoir mon prix

Itinéraire de ce circuit de voyage en Inde du Sud

Paris - Madras - Mahabalipuram - Kanchipuram - Mahabalipuram - Pondichéry - Chidambaram - Gangaikonda-cholapuram - Tanjore - Tiruchirapalli (Trichy) - Chettinad - Maduraï - Munnar - Maduraï - Cochin - Periyar - Kumarakom - Cochin

 

Déroulement du programme

Jour   1    Paris - Madras (Chennai)

Envol pour la ville de Chennai, capitale du Tamil Nadu, ancienne appelée Madras. Arrivée le soir, accueil  a l’aéroport et transfert à l’hôtel. Nuit à Chennai.

Jour   2    Madras - Mahabalipuram

Arrivée dans la nuit. Transfert à un hôtel STANDARD. Matinée repos. APRES MIDI: Visite du musée du Gouvernement (salle des bronzes) de Madras, le Fort St Jean, l'église Ste Marie et les studios de cinéma, Marina beach. En fin d'après-midi, transfert par la route vers Mahabalipuram.

Jour   3    Mahabalipuram - Kanchipuram - Mahabalipuram (-1 J route pour Pondicherry)

Départ par la route pour Kanchipuram (fermé de 12h00 à 16h00): Visite des temples de Kailashanatha, de Varadaraja Swami, de Kamakshi et Ekambareshwara. Retour par la route pour Mahabalipuram. Après midi visite de Mahabalipuram: le Shore temple, le bas relief Arjuna's Penance (la descente du Gange) et les Rathas du Sud (les cinq chars en pierre).

Jour   4    Mahabalipuram - Pondichéry

Matin visite de la grotte de Varaha et du temple de Mahishasuramardini. Départ par la route à Pondichéry. Arrivée et installation à l'hôtel. Visite de Pondichéry: L'Ashram de Sri Aurobindo, le cénotaphe de la mère, balade en cyclo-pousse, le musée, le temple Ganesh, le lycée français, le Cluny Embroderies, le quartier des pêcheurs, le marché…

Jour   5    Pondichéry (-1)

Matinée libre. Après-midi, visite du Matrimandir (merci de demander l'autorisation pour les clients la veille) et les jardins.

Jour   6    Pondichéry - Chidambaram - Gangaikonda-cholapuram - Tanjore (Tanjavur)

Sur la route, visite du temple Shiva de Chidambaram et le temple Chola, le Sri Ragadheswarar de Gangaikonda Cholapuram (12e siècle) (temples fermés de 12h00 à 16h00).  Visite en route du temple Darasuram à Kumbakonam.  Continuation vers Tanjore. S'il reste du temps, visite du temple de Brihadeshwara, ouvert à partir de 16h, situé à 45km de Tanjore.

Jour   7    Tanjore - Tiruchirapalli (Trichy) - Chettinad – Maduraï

Route pour Trichy, à l'arrivée visite du Rock Fort, du temple de Tiruvanaikaval  et de l'île de Srirangam et de son immense temple cité dédié au dieu Vishnu (temple fermé de 12h00 à 16h00). Continuation pour Chettinad (à 90 km),  très jolies maisons anciennes et une cuisine réputée, suggestion: déjeuner à Chettinadu Mansion ou The Bangalore (à payer sur place). Continuation sur Maduraï. Si vous le souhaitez, prenez le dîner tôt, puis continuation pour le temple de Meenakashi pour sa cérémonie du soir (chauffeur et voiture à disposition)

Jour   8    Maduraï

Journée consacrée à la visite de Maduraï: le temple de la déesse Minakshi-sundareshvara (style dravidien) haut en couleur et du palais de Tirumalai Nayak (17e s.) et le temple de Pudu Mandapam.

Jour   9    Maduraï - Munnar

Départ pour Munnar. Arrivée, balade dans les plantations de thé et le musée du thé.

Jour   10   Maduraï - Cochin (ou Periyar, ou Alleppey, ou Munnar)

Voir autres versions Kerala si souhaité.

Jour   10   Maduraï - Periyar

Route vers Periyar. Promenade en barque sur le lac de Periyar pour visiter le parc national. Si vous avez de la chance, vous pouvez apercevoir éléphants, bisons, cerfs… et de nombreuses espèces d'oiseaux sauvages. Visite du marché d’épices de Kumily et d'un jardin d'épices.

Jour   11   Periyar - Kumarakom

Départ pour Kumarakom (ou Allepey). Arrivée, promenade en bateau sur les back-waters. Vous pouvez demander l'option de passer une nuit sur le house-boat en pension complète en pleine nature, mais il faut vraiment aimer le calme, l'eau, la nature et l'impression d'être nulle part pour tolérer ces inconvénients des conditions assez spartiates, même sur les beaux bateaux.

Jour   12   Kumarakom - Cochin

Matinée libre. Après-midi, départ pour Cochin et arrivée le soir. Installation et nuit à l’hôtel.

Jour   13   Cochin

Visite de Cochin: le quartier juif, le palais hollandais, l'église Saint Francis, le port avec ses filets chinois. Le soir, spectacle de danse Kathakali (venez une heure plus tôt pour assister au maquillage).

Jour   14   Cochin départ

Transfert pour l'aéroport pour votre prochaine destination

Madras                     

Plus grande ville du Sud de l'Inde, Chennai est la 4ème ville de l'Inde avec ses 7 millions d'habitants. Chennai, ou Madras est la capitale et le centre commercial de l'état du Tamil Nadu avec son port et aussi le plus important centre de production de films. Renommée Madras sous l'Empire Britanniques, elle regorge d'édifices coloniaux et de magnifiques jardins à l'anglaise où il fait bon de se reposer avant de poursuivre son périple. Le fort St George surplombe fièrement la côte, il est le plus vieux fort d'Inde, bâti en 1639 par les Britanniques. Mais c'est certainement le temple Kapaleeswarar qui attire tous les regards. Ce temple dédié à Shiva est magnifiquement sculpté et coloré en l'honneur du dieu Shiva. Vieux de 2000 ans, le temple est un exemple d'architecture dravidienne avec son temple à étage et son portique richement décoré. 

Mahabalipuram        

Classé au patrimoine mondial de l'UNESCO, le temple de Mahabalipuram est l'un des plus ancien de l'Inde. Les temples troglodytes ont été creusés au fil des siècles en l'honneur des dieux hindous et aux héros des épopées indiennes de Mahabaratha. L'érosion menaçait le site avant que les autorités n'érigent une barrière de rocher, qui s'avéra salvatrice pour le site lors du tsunami de 2004. Mahabalipuram est l'endroit où il faut déguster le prawn curry, un curry de crevettes, en compagnie des embarcations colorés des pêcheurs locaux.

Kanchipuram            

Kanchipuram (ou Kanchi) est l'une des sept villes sacrées de l'Inde, située à 71 km au sud-ouest de Madras. Elle connut jadis un millier de temples, dont il ne reste aujourd’hui qu’une centaine, dont quelques uns des sanctuaires méritent la visite. Célèbre également pour ses soieries faites à la main, elle fut l'une des sept villes saintes de l'hindouisme, capitale de la dynastie des Pallava pendant plusieurs siècles.

Pondichéry               

Pondichéry surnommée la ville blanche est dédiée à l’indolence et au farniente. Hormis les centres culturels, c’est surtout l’atmosphère de la ville qui mérite le détour et le séjour. C'est certainement la plus française des villes indiennes. De 1673 à 1962, le petit village côtier se transforme en colonie française, laissant en héritage de belles propriétés et un quartier où les rues portent encore des noms français. Pour revenir dans le quartier indien, il suffit de s'engouffrer sur Mahatma Gandhi road pour retrouver les temples hindous de style dravidiens, les vendeurs de jasmin, banane, orange, noix de coco... D'une flânerie dans cet ancien comptoir français, on retiendra le Musée où sont conservés quelques meubles et objets de l'époque coloniale, l'Église Notre Dame des Anges, le monument aux morts, le monument dédié à Gandhi, en bordure de mer et la statue de Dupleix. Mais Pondichéry est surtout connue pour l'ashram de Shri Aurobindo, situé en pleine ville. On peut visiter aussi Auroville, à quelques kilomètres de Pondichery.

Trichy (Tiruchirappali)          

Située à 336 km de Madras, Trichy est à 1h de route de Tanjore. La ville s’étend au pied d’un rocher haut de 86 m, sur lequel est construit un fort du XVIIIème siècle. A l’ouest de cette hauteur a été installé un bassin sacré, Teppakulam, au milieu duquel a été construit un pavillon qui abrite les jours de fête une statue divine. Dans l’enceinte du fort qu’on atteint par plus de 400 marches, a été construit un temple dédié au Dieu Ganesh à la tête d’éléphant. Deux sanctuaires rupestres ont été creusés dans le rocher à mi-hauteur des marches, dans l’un d’eux on aperçoit les restes de la statue du Dieu Vishnou. Du haut du temple, magnifique vue sur la rivière sacrée Kaveri.

Maduraï                    

Impossible de passer par Madurai sans apercevoir l'un des gopuram du temple de Minakshi. Dédié au dieu Shiva, il comporte deux sanctuaires vers lesquels chaque années des millions de fidèles se dirigent pour effectuer un pèlerinage. Les gopurams sont peints de couleurs vives, représentant des figures d'aniamxu, de dieux et de démons. En plus des bains, les Indiens aiment se faire bénir par les éléphants sacrés du temple. Contre un offrande ils bénissent de leurs trompes les fidèles. Le marché au fleur de Madurai est un endroit unique où l'on peut admirer et sentir les oeuvres florales qui vont servir à la décoration ou aux offrandes des temples.

Cochin (Kochi ou encore Ernakulam)           

Capitale économique du Kerala. L'histoire de Cochin est marquée par ses comptoirs portugais puis hollandais. De cette époque subsistent le Palais hollandais et ses fresques, la synagogue du XVIème siècle avec ses lustres et ses carrelages bleus de Chine, l'église St François, la plus ancienne du pays et le port avec ses grands filets de pêche déployés, les étonnants carrelets chinois. Cette ville est l’ouverture du Kerala sur le monde extérieur, de par son port. Ce fascinant comptoir est une ancienne colonie portugaise, hollandaise, puis anglaise, avec une forte concentration de diverses communautés de marchands hindous, juifs, chrétiens, musulmans... qui commerçaient avec la Chine et l’Arabie. Les lieux touristiques sont surtout les ‘îles’ de Fort Cochin et Mattanchery.

Periyar (= Thekkady)

Réserve naturelle située dans les Ghats Occidentaux qui tient son nom du barrage que les Anglais y ont construit en 1895. Halte agréable sur la route de Madurai à Cochin (200 km de Cochin), le Parc National de Periyar est une réserve de 777km2 créée autour d'un lac. Periyar est entouré de plantations de thé et d’épices (ce qui fait que l’endroit est également appelé ‘Spice Village’), qu’il est possible de visiter. Le Periyar Wild Life Sanctuary, qui a pris le nom du fleuve, Periyar, transformé en lac par le Rajah de Travancore au siècle dernier afin d’irriguer les terres avoisinantes. Periyar est célèbre pour ses troupeaux d’éléphants sauvages et de buffles, que l’on observe sur les rives du lac ; plus rares sont les tigres, les antilopes et les gazelles. La réserve contient aussi d’innombrables espèces d’oiseaux, ou encore éléphants, bisons, sangliers, singes, porc-épics, loutres, tortues et de nombreux oiseaux (dont cormorans, balbuzards, etc.). La meilleure période pour visiter le parc sont les mois de février à mai.

Vous n'avez pas trouvé ce qu'il vous faut? Appelez-nous! +33 1 43 13 29 29
© 1994 - 2019, AN INCENTIVES. NostalAsie-NostaLatina, voyagiste spécialisé, organisateur des voyages sur-mesure en Asie, Asie Centrale, Russie et en Amérique Latine (Amérique Centrale et Amérique du Sud)
DEMANDER UN DEVISLA GAZETTE