3 220/ Personne

Le Prélude tibétain en Aquarelle

Type: Itinéraires hors des sentiers battus

Durée: 10 jours / 9 nuits


Un voyage au Tibet ne peut être fait avec location de voiture et chauffeur et un guide. Pour une fois, nous n’avons pas beaucoup de choix hormis cette formule « Aquarelle » comprenant les transports, la voiture avec chauffeur et guide parlant anglais, les guides parlant français sont très rares et objet d’un supplément non négligeable. Contrairement aux idées reçues, on ne fait pas beaucoup de trekking au Tibet.

Pour avoir mon prix

Itinéraire de ce circuit sur mesure au Tibet

Tsedang -  Yamdrok so - Samye - Tsédang - vallée d'Yarlung - Lhassa - Drépung - Néchung - Gyantsé - Shigatsé - Xegar - Camp base Everest - Xegar - Lhassa 

 

Déroulement du programme

Jour    1        Tsedang

Arrivée à l'aéroport de Gongaar. Transfert à Tsedang, cette grande ville "chinoise" au bord de la rivière de Tsangpo. Après midi repos pour récupération. Nuit à l'hôtel.

Jour    2        Tsedang - Yamdrok so - Samye - Tsedang

Départ pour le lac d'Yamdrok so. Visite du Yombulakang, puis traverser le Yarlung Tsangpo et découverte du monastère de Samyé, daté du VIIIe siècle et construit en forme de mandala. Le temple principal est considéré comme le centre de l'univers symbolisé par le mont Meru. Retour à Tsedang, cette grande ville "chinoise" au bord de la rivière de Tsangpo.

Jour    3        Tsedang - la vallée d'Yarlung - Lhassa

Gongkar Dorjeden, Tangboche, Mindroling sont les petits monastères de la vallée d'Yarlung que nous visiterons pendant cette journée. Continuation pour Lhasa.

Jour    4        Lhassa

Visite de Lhasa avec ses maisons, ses palais, ses monastères et ses bazars. Nous commencerons par le temple de Jokhang, le plus vénéré du Tibet, puis le magnifique Palais de Potala dominant la Plaine de Lhassa. Balade dans la rue de Barkhor et la vieille place du marché de Lhasa.

Jour    5        Lhassa

Visite du monastère de Sera, lui aussi un des quatre monastères des "bonnets jaunes" (avec Ganden et Tashi Lumpo). Vous pouvez assister discrètement au débat philosophique du collège de logique dans l'après midi pendant la visite. Retour à Lhasa. Visite du Palais de Norbulinkha et son vaste parc qui était la résidence d'été des Dalaï lamas.

Jour    6        Lhassa - Drépung- Néchung - Gyantse (3850m)

Matin, visite du monastère de Drepung, le plus grand complexe monastique du Tibet, siège des moines de l'école des "bonnets jaunes", et du monastère de Néchung. Route pour Gyantse, traversant le col de Khamb-La (4794m), le lac d’Yamdrok Tso et le col de Karo-La (5045m).

Jour    7        Gyantse - Shigatse(3900m)

Visite des monastères Pelkhor de Gyantse et le Kumbum Chorten, un des plus beau du Tibet: un grand stupa doré sous forme de dôme abritant de nombreux petites niches remplies de peinture du Bouddhisme tibétain.  Fondé en 1418, il abrite de superbes œuvres réalisées durant une des périodes les plus créatives de l’art tibétain. Route pour Shigatse, la seconde ville du Tibet. Visite du monastère de style chinois de Shalu, dans lequel vivent encore une trentaine de moines.

Jour    8        Shigatse - Xegar (4350m) (ou Lhatse, pour faire une étape)

Visite du monastère de Tashilumpo, un des plus grands du Tibet, fondé en 1447 par Gedun Truppa reconnu comme étant le premier dalaï-lama. Il abrite une statue de Bouddha mesurant 26 mètres de haut. Visite  du monastère de Sakya. Route pour Xegar, en traversant les  villages tibétains typiques tels que Lhatse, Lulu, via le Col Lhakpa-La  (5220m).

Jour    9        Base Everest - Xegar

Route pour Base Everest, Toute la journée est consacrée à la visite de la face nord du Mt. Everest, le camp de base et  ses environs (2 heures de marche de chaque coté). Visite le Monastere Rongbuk.

Jour    10      Base Everest - Lhassa

Route pour retourner à Lhassa. Transfert et nuit à l'hôtel.

Tsetang : 

A 170 km de Lhassa, Tsetang est la capitale de la région de Lhoka, sur les rives du Tsangpo. La vieille ville a été construite au pied du Gangpori, qui a abrité les amours de Chenrézi (apparu sous la forme d’un singe) et d’une démone. De leur union a été conçu le premier tibétain. Le site de Tsetang aurait été le théâtre de leur rencontre, que commémore un petit sanctuaire au sommet de la montagne. Autrefois éclipsée par Nédong tout proche, Tsétang est devenue une grande ville chinoise, la troisième du Tibet central.

Le Monastère de Samye : 

Le monastère bâti de l’autre côté du Tsangpo, au pied de Hépori, est accessible par bateau uniquement. Le bac se situe à 40 km à l’ouest de Tsétang et à 130 km de Lhassa. Samye, dont le nom signifie « l’incommensurable », est le premier monastère qui fut construit au Tibet. Le bouddhisme pénètre au Tibet sous le règne de Songtsen Gampo, au 7ème siècle, mais demeure le privilège d’une élite.

Monastère de Drepoung : 

Son nom qui signifie « monticule de riz » vient du sanscrit Dhanyakata, qui désigne le Stupa au sud de l’Inde où le Bouddha a enseigné le Tantra de Kalachakra. Il fut fondé en 1416 par Jamyang Chöjé Tashi Pelden, proche disciple de Tsongkhapa, à la suite d’une vision en méditation. Avec ses 7000 moines, il fut a son époque le plus grand monastère du monde. Des moines venaient depuis la Mongolie pour y étudier.

Gyantsé : 

La petite ville de Gyantsé, baignée par le Nyang, un affluent de Tsangpo, est située à 90 km au sud de Shigatsé. La construction de la nouvelle route la sauva du développement urbain et la ville tibétaine demeure une petite bourgade allongée dans la perspective d’une grande rue bordée de petites échoppes. Située au pied du monastère et de la citadelle, la rue pavée est parcourue par des cavaliers, des chars à bœuf et des motoculteurs d’un autre âge. C’était autrefois une ville commerciale très importante au carrefour des routes venant du Népal, de Chine et de l’Inde par la vallée de Choumbi.

Shigatsé : 

Shigatsé (3 900 m) : deuxième vile du Tibet située à 354 km au sud-ouest de Lhassa, sur les bords du Tsangpo. Du château des puissants rois, qui régnèrent entre 1585 et 1642, ne demeurent que les remparts. Shigatsé est devenue une grande ville chinoise sans âme. Il faut aller fureter dans les ruelles, derrière le marché où des maisons blanches en pisé avec des cadres de fenêtre en bois ouvragé, rappelle encore l’architecture traditionnelle. On y trouve le célèbre monastère de Tashilhunpo construit en 1447, siège du Panchen Lama.

Vous n'avez pas trouvé ce qu'il vous faut? Appelez-nous! +33 1 43 13 29 29
© 1994 - 2019, AN INCENTIVES. NostalAsie-NostaLatina, voyagiste spécialisé, organisateur des voyages sur-mesure en Asie, Asie Centrale, Russie et en Amérique Latine (Amérique Centrale et Amérique du Sud)
DEMANDER UN DEVISLA GAZETTE