1 540/ Personne

Le duo impérial à votre rythme et fugue à Hakone, voyage en fami

Type: Circuits classiques

Durée: 13 jours / 11 nuits


Profitez de votre circuit à la carte au Japon pour découvrir Tokyo et Kyoto, l'ancienne capitale impériale du Japon et ville écologique.

Pour avoir mon prix

Itinéraire de ce programme de voyage sur mesure au Japon

Paris-Tokyo-Kamakura – Tokyo - Mont Fuji - Hakone- Kyoto - Nara - Kyoto-Osaka-Paris

 

Déroulement du programme

Jour 1 Paris - Tokyo

Départ de Paris sur une compagnie régulière.

Jour 2 Tokyo

Arrivée. Prenez le limousine-bus pour aller à votre hôtel (env. 30€, 90 minutes). Libre et nuit.

Jour 3 Tokyo

Journée de visite Libre. Suggestions de visite: tours jumelles de la Diète (Kokkaigijido), Akasaka Guest House, tour de Tokyo, Jardin Impérial de l’Est (fermé lundi et vendredi), quartier de Ginza, sanctuaire de Meiji-jingu, jardin Hama Rikyu, balade en bateau sur la Sumida et temple d'Asakusa, Tokyo skytree.

Jour 4 Tokyo

Journée libre en chambre et petit-déjeuner

Jour 5 Tokyo - Kamakura – Tokyo

Prenez le Train pour Kamakura. A l'arrivée, visite de la ville et de ses nombreux temples et bouddhas. Le soir retour à Tokyo.

Jour 6 Tokyo - Mont Fuji - Hakone

Prenez le train pour Hakone. Arrivée, utilisez votre Hakone pass pour aller à votre hôtel. Balade dans la région du Mont Fuji où l'on voit tout le temps sa cime enneigée, ses lacs, ses sanctuaires, ses vallées, la route du Tokaido, l’ancienne douane Sekishô, les sources d’Ôwakudani et le musée en plein air (sculptures). Balade en bateau sur le lac Ashi. Nuit en ryokan.

Jour 7 Hakone - Kyoto

Allez à la gare d'Odawara et départ pour Kyoto dans le célèbre "Bullet Train" à direction de Kyoto, nommée autrefois Heian-Kyo, signifiant "capitale de la tranquillité" a su garder son côté traditionnel. Installation à l'hôtel. Nuit.

Jour 8 Kyoto

Visite de Kyoto par vous-même. Suggestion: Visite du château de Nijo, construit par Tokugawa en 1603, le Pavillon d'or et le Palais Impérial s’il est ouvert au public. Découverte de Ryoan-Ji, un temple Zen fondé au XVème siècle.

Jour 9 Kyoto

Journée libre en chambre et petit-déjeuner.

Jour 10 Kyoto - Nara - Kyoto

Journée d'excursion par vous même à Nara pour visiter la première capitale japonaise et lieu d'origine du bouddhisme japonais, le temple de Todai-Ji, le sanctuaire Kasuga et le parc aux daims. Retour à Kyoto

Jour 11 Kyoto - Osaka

Continuation pour Osaka.

Jour 12 Osaka

Journée libre à la découverte de la ville.

Jour 13 Osaka - Paris

Prenez le limousine bus (départ de la gare de Kyoto) pour aller à l'aéroport et envol pour Paris. Arrivée à Paris le jour même ou le lendemain.

Tokyo

Jusqu’en 1868, la ville s’appelait Edo et c’est en transférant sa capitale à Edo que l’empereur Meiji lui donna le nom de Tokyo, ''Capitale de l’Est''. Si elle comptait déjà 1 300 000 habitants en 1789 en devenant ainsi la plus grande ville du monde avec Londres, on dénombre 2 500 000 habitants en 1922, à la veille d’un tremblement de terre terrifiant qui fit plus de 150 000 morts. Mais c’est bien là la prodigieuse vitalité de cette ville que renaît de ses cendres après chaque séisme, chaque incendie, chaque bombardement sans compter les innombrables inondations qui ont émaillé son histoire. Tokyo compte à présent 15 millions d’habitants avec sa banlieue. Malgré ce chiffre qui paraît colossal, vous vous promenez dans la ville sans éprouver d’angoisse. Est-ce la courtoisie des Japonais qui vous rend si léger ? Est-ce le charme suranné d’un quartier qui abrite encore tant bien que mal ses vieilles maisons en bois, ou le signal, semblable à nul autre, de l’arrivée du seul tramway encore en activité ? Tout est possible, voilà la devise de Tokyo.

Les repères

Tokyo est cinq fois plus grand que Paris.
Sur la carte de l’office de tourisme, environ 10 km de largeur, Narita (à 70 km de la ville) se trouve à l'Est, et Haneda au Sud, en banlieue immédiate. Les transports internes ne sont pas très chers à Tokyo même (toute proportion gardée) lorsqu’il est sur une ligne direct, par ex. Shinjuku - Imperial palace : env. 250 Y. 
Différents quartiers :
Shinjuku: shopping, business et attraction. Très grand marché électronique, mais plutôt normes japonaises. Le sanctuaire de Meiji n'est pas très loin (une station, à Harajuku).
Shibuya et Harajuku : quartier des jeunes, des otakus, des cosplay.
Roppongi : le quartier de nuit
Tokyo centre : touristique le palais impérial, le temple Asakusa, le Skytree (la plus haute tour du monde), Ginza… Pas de restaurants bon marché.
Ueno : beaucoup de musées, un marché local. Le parc est très joli, les lacs sont couverts de lotus durant l’été et du monde lors des pique-niques pour le sakura (cerisiers en fleurs)
Akihabara : electronic market, avec des normes plutôt étrangères.

Hakone

Hakone est une région comprise entre le mont Fuji et la mer. Il semble que cette région se soit établie sur le site d’un immense volcan dont le cratère aurait atteint une cinquantaine de kilomètres. Au cours de son histoire, la région, traversée par le Tokaïdo, devint d’une importance stratégique en raison de la barrière douanière que constituait Hakone ; Cette région, intensément volcanique, regorge de onsen et a su développer ses potentiels touristiques par de nombreuses stations thermales.

Kyoto

Pour Kyoto, si l’on est un peu sportif, la location de vélo s’avère très utile et intéressante pour les visites (coût env. 1000 JPY – 10 € par jour). Les rues sont droites, les pistes cyclables bien présentes, et la ville, sauf les quartiers Nord et Nord-Est, est très plate. On a trouvé cela superbe, pour deux jours, on a pu faire un grand tour des sites les plus visitées : Arashiyama (le plus loin), Gingakuji (temple d’or ou le pavillon d’or), Ryoanji (le jardin des roches), Kiyomizudera (sur le flanc d’une montagne et c’est compliqué de garer son vélo, si, si…), Sanjusangendo, le passage des Philosophes, Yasaka shrine, Todaiji, Heian shrine. Puis bien sur Pontocho, Gion, Nishi Honganji…

Septième ville du Japon avec ses 1600 000 habitants, elle demeure la capitale artistique et religieuse du pays. La première visite de la ville déconcerte. La plupart des touristes ont entendu parler de Kyoto comme de la huitième merveille du monde et s’attendent à marcher dans un musée en plein air constitué par ses 1600 temples et 300 sanctuaires répartis dans la ville. Mais ces même visiteurs seront surpris de découvrir une grande cité urbaine qui à l’instar des autres grandes villes du Japon, très moderne sauf la vieille ville.

Nara

Visite de Nara, première capitale japonaise et lieu d'origine du bouddhisme japonais. C’est à Nara et dans ces environs immédiats que se développèrent les six sectes bouddhiques (Nanto-rokushû) qui eurent sur les empereurs une telle influence que l’un d’entre eux décida de transférer la capitale à Heian-Kyô, devenue Kyotô.

Kasuga Taisha : Situé au sud-est de Tôdai-Ji, le sanctuaire est dédié à la divinité Takemikazuchi du sanctuaire Kashima Jingû. La construction fait appel au style Kasuga-Zukuri qui consiste à établir une salle sur pilotis entourée d’un corridor et à faire en sorte qu’un toit annexe, attaché au pignon, protège l’escalier qui dessert à la plat-forme d’entrée. Le sanctuaire comprenait de nombreuses constructions qui n’ont pas toutes survécu aux terribles incendies.

Osaka

Troisième ville du Japon après Tokyo et Yokohama, Osaka symbolise le dynamisme de l’archipel nippon. C’est la ville des affaires où la population est stressée, en perpétuel mouvement, réaliste et acharnée.

Vous n'avez pas trouvé ce qu'il vous faut? Appelez-nous! +33 1 43 13 29 29
© 1994 - 2019, AN INCENTIVES. NostalAsie-NostaLatina, voyagiste spécialisé, organisateur des voyages sur-mesure en Asie, Asie Centrale, Russie et en Amérique Latine (Amérique Centrale et Amérique du Sud)
DEMANDER UN DEVISLA GAZETTE