Téléphoner à un conseiller

Le duo argenté Japon - Corée du Sud

Type: Itinéraires hors des sentiers battus

Durée: 19 jours / 18 nuits


Profitant d’une liaison maritime très pratique entre Pusan (Busan, Corée du Sud) et Fukuoka (Japon) en ferry, ce duo Japon – Corée permet aux voyageurs de sillonner les deux pays du Sud au Nord.

Pour avoir mon prix

Jour   1     Arrivée - Tokyo

Arrivée à Tokyo. Prenez le limousine-bus pour aller à votre hôtel (env. 30€, 90 minutes). Libre et nuit.

Jour   2     Tokyo

Journée libre accompagné de votre assistant francophone amateur (9h-17h), journée de découverte de Tokyo. 
Suggestion : Passage aux tours jumelles de la Diète (Kokkaigijido),  Akasaka Guest House. Puis visite du Sanctuaire Meiji, de la tour de Tokyo, du Jardin Impérial de l’Est (fermé lundi et vendredi), du quartier de Ginza. Après-midi, visite dun’du sanctuaire de Meiji-jingu, le jardin Hama Rikyu et une balade en bateau sur la Sumida et le temple d'Asakusa.

Jour   3     Tokyo

Journée libre en chambre et petit-déjeuner

Jour   4     Tokyo - Nikko - Tokyo

Aller à Nikko, à une centaine de kilomètres de Tokyo pour balader dans un des plus beaux paysages près de Tokyo: cascades, lacs, forêt de pins et le magnifique sanctuaire de Toshugu, emblème de la puissance et de la richesse du clan Tokugawa.

Jour   5     Tokyo - Mont Fuji - Hakone

Accompagné de votre assistant francophone amateur (8h-17h), excursion au Mont Fuji et de sa région: sa cime enneigée et la vue panoramique de l'Océan Pacifique, ses lacs, ses vallées avec une balade en bateau sur le lac Ashi. C'est aussi ici que vous pouvez tenter l'expérience d'un ryokan et d'un repas traditionnel de kaiseiki. NUIT EN RYOKAN.

Jour   6     Hakone - Kyoto

Depuis la gare d'Odawara et départ pour Kyoto dans le célèbre "Bullet Train". Accueil et transfert à votre hôtel. Kyoto nommée autrefois Heian-Kyo, signifiant "capitale de la tranquillité" a su garder son côté traditionnel. Installation à l'hôtel. Nuit.

Jour   7     Kyoto

Journée libre accompagné de votre assistant francophone amateur (9h-17h), journée de découverte de Kyoto.
Suggestion : Visite du château de Nijo, construit par Tokugawa en 1603, le Pavillon d'or et le Palais Impérial s’il est ouvert au public. Découverte de Ryoan-Ji, un temple Zen fondé au XVème siècle.

Jour   8     Kyoto

Journée libre en chambre et petit-déjeuner.

Jour   9     Kyoto - Nara - Kyoto

Allez à Nara avec votre JRP pour visiter la première capitale japonaise et lieu d'origine du bouddhisme japonais, le temple de Todai-Ji, le sanctuaire Kasuga et le parc aux daims.

Jour   10   Kyoto - Hiroshima - Miyajima

Train pour Hiroshima. Visite du sanctuaire Itsukushima et la Porte de Torii, flottant durant la marée haute; le Mémorial à Hiroshima. Train local et le ferry pour aller sur Miyajima. Nuit en Ryokan.

Jour   11   Miyajima

Journée libre en chambre et petit-déjeuner. Nuit en Ryokan.

Jour   12   Miyajima - Hiroshima - Fukuoka

Matinée libre à Miyajima. Prennez le ferry pour Hiroshima allez à Fukuoka par le train pour rejoindre votre hôtel réservé.

Jour   13   Fukuoka - Busan

Allez au port f'embarquement par vous même (20 min. en Taxi). Prenez le ferry pour Busan. Arrivée à Busan, transfert à l'hôtel. Libre.

Jour   14   Busan - Tongdosa - Gyeongju

Route pour Gyeonjgu. Sur la route, visite du temple sacré de Tongdosa, le plus grand du pays, qui abrite des reliques de Bouddha, un des trois temples trésors de la Corée, puis continuation de route pour Gyeongju.

Jour   15   Gyeongju

Journée libre en chambre et petit-déjeuner avec le chauffeur à disposition. Visite du célèbre temple de Bulguksa, classé Patrimoine mondial par l'Unesco, avec ses 2 stupas et son parvis, et de la Grotte de Sokkuram avec sa représentation de Bouddha datant du VIIIe siècle. Visites de Tumuli Park avec les tombes royales de Kwenung, l'observatoire de Chomsungdae et du très beau musée de Gyeongju.

Jour   16   Gyeongju - Haeinsa - Jikjisa - Parc Songnisan

Visite du temple de Haeinsa avec sa célèbre bibliothèque, un des trois trésors de la Corée et classé Patrimoine mondial par l'Unesco. A Kimchon nous faisons un détour pour y visiter le spectaculaire temple et monastère de Jikjisa, un des plus grands de Corée, situé dans un site enchanteur. Continuation pour le parc Songnisan.

Jour   17   Songnisan - Buyeo - Cheongju - Séoul

Visite du temple Popchusa avec la statue de Bouddha en bronze haute de 33 mètres. Puis route pour Buyeo, ancienne capitale du royaume Paekje. Visite du musée de Puyo, du temple Koranset, des vestiges à Nakhwa Am Rock. Arrêt à Chongju pour visiter le musée de l'imprimerie. Retour à Séoul. Transfert à votre lieu d'hébergement. Nuit.

Jour   18   Seoul

Visite des palais de Toksu et de Kyongbuk, le marché d'antiquités d'Insadong, les puces de Hwanghakdong, le marché de la pharmacopée traditionnelle coréenne de Gyeongdong, le musée de l'art populaire, le temple de Jogey. Au début de la soirée, assister à un entrainement de Taekwondo.

Jour   19   Seoul - Départ

Libre jusqu'au transfert à l'aéroport. Envol pour votre prochaine destination.

Tokyo             

Jusqu’en 1868, la ville s’appelait Edo et c’est en transférant sa capitale à Edo que l’empereur Meiji lui donna le nom de Tokyo, ''Capitale de l’Est''. Si elle comptait déjà 1 300 000 habitants en 1789 en devenant ainsi la plus grande ville du monde avec Londres, on dénombre 2 500 000 habitants en 1922, à la veille d’un tremblement de terre terrifiant qui fit plus de 150 000 morts. Mais c’est bien là la prodigieuse vitalité de cette ville que renaît de ses cendres après chaque séisme, chaque incendie, chaque bombardement sans compter les innombrables inondations qui ont émaillé son histoire. Tokyo compte à présent 15 millions d’habitants avec sa banlieue. Malgré ce chiffre qui paraît colossal, vous vous promenez dans la ville sans éprouver d’angoisse. Est-ce la courtoisie des Japonais qui vous rend si léger ? Est-ce le charme suranné d’un quartier qui abrite encore tant bien que mal ses vieilles maisons en bois, ou le signal, semblable à nul autre, de l’arrivée du seul tramway encore en activité ? Tout est possible, voilà la devise de Tokyo.

Mont Fuji        

Ce magnifique volcan demeure l’une des figures emblématiques du Japon. Il s’élève à 3776 m et domine majestueusement l’Océan Pacifique et la plaine de Kanto. Sa beauté légendaire en a fait également un siège des Kami, ces esprits qui hantent ses flans.

Hakone           

Hakone est une région comprise entre le mont Fuji et la mer. Il semble que cette région se soit établie sur le site d’un immense volcan dont le cratère aurait atteint une cinquantaine de kilomètres. Au cours de son histoire, la région, traversée par le Tokaïdo, devint d’une importance stratégique en raison de la barrière douanière que constituait Hakone . Cette région, intensément volcanique, regorge de onsen et a su développer ses potentiels touristiques par de nombreuses stations thermales.

Kyoto              

Septième ville du Japon avec ses 1600 000 habitants, elle demeure la capitale artistique et religieuse du pays. La première visite de la ville déconcerte. La plupart des touristes ont entendu parler de Kyoto comme de la huitième merveille du monde et s’attendent à marcher dans un musée en plein air constitué par ses 1600 temples et 300 sanctuaires répartis dans la ville. Mais ces même visiteurs seront surpris de découvrir une grande cité urbaine qui à l’instar des autres grandes villes du Japon, très moderne sauf la vieille ville.

Hiroshima      

Le 6 août 1945 à 8h15, la ville de Hiroshima entrait, en disparaissant, dans l’Histoire. Elle fut la cible de la première des deux seules bombes atomiques jamais utilisées contre une population civile. La ville resurgit de ses cendres comme les autres villes japonaises se relèvent après un tremblement de terre. Les rares bâtiments qui ont survécu à l’enfer atomique ont tous été rénovés et ont disparu dans le nouvel urbanisme pimpant de la ville, excepté l'ancien siège de l’Office de la promotion industrielle qui fut laissé en l’état pour témoigner de l’horreur.

Miyajima         

'L’île sanctuaire'', située à quelques kilomètres de Hiroshima, fait partie des Nihon San Kei, les trois plus beaux sites japonais (Ama No Hashidate, Matsushima, et Mya-Jima). Itsuku shima attire les foules venues pour son sanctuaire flottant, construit sur pilotis et qui se retrouve isolé à marée haute. Le sanctuaire Itsukushima-Jinja est établi sur l’île de Miajima, au pied du mont Misen. Le sanctuaire est dédié aux trois filles de Susanoo, personnages de la mythologie Shintô qui auraient provoqué le retrait d’une autre de leur sœur, Amaterasu, dans une caverne. A présent, le sanctuaire est considéré comme sacré et possède plus de 5 000 ramifications.

Busan (Pusan)          

Busan (Pusan) est la deuxième ville de Corée du Sud et le premier port du pays. Son environnement est un d’un grand intérêt touristique tant pour la richesse de ses temples que pour ses belles plages. (Busan) Pusan est une ville clé dans l’histoire de la Corée . De toujours, pour le meilleur et pour le pire, elle a été la porte d’entrée du pays pour ses multiples invasions japonaises . Son développement date de la fin du 19ème siècle.

Tongdosa                 

C’est le plus grand et peut être le plus beau temple de la Corée situé entre Busan et Geongju. C’est un centre de pèlerinage très important. Des reliques sont encore conservées de nos jours dans le temple, elles en constituent le trésor le plus précieux. Le temple de Tongdo est un exemple parfait de l’architecture religieuse coréenne. Il compte environ 35 pavillons et sanctuaires ainsi que 13 ermitages dont les fondations remontent à Silla.

Gyeongju (Kyongju)  

Gyeongju fut pendant des siècles la ville ou résidaient les rois de Shilla et l’une des cités les plus florissantes du monde. On y trouve encore aujourd’hui une telle concentration de temples, de tombes et de pagodes que les Coréens lui ont donné le surnom de « musée à ciel ouvert ». En 1979, l’UNESCO la classa parmi les dix plus anciennes du monde.

Séoul                        

Séoul, capitale de la Corée du sud, compte 11 millions d’habitants sur une superficie 607 km². C’est sur son emplacement que fut fondée en l’an 18 avant J-C la capitale du royaume de Baekje (Paekche)

Autres Programme

Vous n'avez pas trouvé ce qu'il vous faut? Appelez-nous! +33 1 43 13 29 29
Recevez nos gazettes (une fois par mois environ)
© 1994 - 2018, AN INCENTIVES. NostalAsie-NostaLatina, voyagiste spécialisé, organisateur des voyages sur-mesure en Asie, Asie Centrale, Russie et en Amérique Latine (Amérique Centrale et Amérique du Sud)
CONTACTEZ NOUS