2 730/ Personne

Le duo Inde du Sud - Sri Lanka

Type: Circuits classiques

Durée: 20 jours/18 nuits


Après un voyage dans le Tamil Nadu et le Kerala en Inde du Sud, nous continuons ce circuit sur-mesure au Sri Lanka où l’on balade dans le Triangle culturel, on se lasse sur des plages du Sud, un circuit complet pour voir les similitudes et les différences de ces deux états et le pays îlien, très loin et très proche.

Pour avoir mon prix

Itinéraire de ce circuit de voyage sur mesure en Inde du Sud - Sri Lanka

Paris - Madras (Chennaï) - Kanchipuram - Mahabalipuram-Pondicherry - Chidambaram - Gangaikonda-cholapuram - Tanjore-Trichy - Maduraï-Periyar - Alleppey - Kumarkonnam-Cochin - Trivandrum-Colombo-Sigiriya - Polonnaruwa - Sigiriya -Dambulla- Matale - Kandy- - Pinnawela - Nuwara Eliya - Bandarawela -Nuwara-Elyia - Bentota - Beruwala-Colombo départ -Paris

 

Déroulement du programme

Jour   1    Paris - Madras (Chennaï)   

Départ de Paris en direction de Madras.

Jour   2    Madras    

Visite de Madras, capital du Tamil Nadu : la galerie des bronzes et l'école de danse de  Kalashetra.

Jour   3    Madras - Kanchipuram - Mahabalipuram

Sur la route pour Mahabalipuram, arrêt à Kanchipuram. Visite de Mahabalipuram : le temple du rivage, l'ancienne cité, et le somptueux relief représentant l'ascèse d'Arjuna.

Jour   4    Mahabalipuram - Pondicherry

Route pour Pondicherry, visite de la ville.

Jour   5    Pondicherry - Chidambaram - Gangaikonda-cholapuram - Tanjore

Sur la route vers Tanjore, visite de Chidambaram avec son temple de Nataraja, puis de Gangaikonda-cholapuram avec sa tour.

Jour   6    Tanjore - Trichy (Tiruchirappali)

Visite de Tanjore : l'antique temple de Brihadishvara, le palais de Saraswati Mahal. En route pour Trichy, visite de l'île de Srirangam avec sa citadelle religieuse de Ranganatha et son temple de Sri Jambukeshvara.

Jour   7    Trichy - Maduraï 

Route pour Maduraï. Visite de la ville : le temple Minakshi-sundareshvara et le palais édifié par Tirumalay Nayak au 17ème siècle.

Jour   8    Maduraï - Periyar

Route vers Periya. Promenade en barque sur le lac de Periyar pour visiter le parc  national.

Jour   9    Periyar - Alleppey - Kumarkonnam

Route Periyar - Alleppey - Kumarkonnam, avec une partie de trajet en bateau jusqu'au bord d'un lagon à Kumarkonnam.

Jour   10   Kumarkonnam - Cochin

Route pour Cochin. Visite de le ville.

Jour   11   Cochin - Trivandrum    

Route pour Trivandrum. Libre.

Jour   12   Trivandrum - Colombo 

Transfert à l’aéroport. Envol à Colombo.

Jour   13   Colombo - Sigiriya     

Route Colombo -  Sigiriya.

Jour   14   Sigiriya - Polonnaruwa - Sigiriya    

Visite des vestiges Polonnaruwa.

Jour   15   Sirigya - Dambulla- Matale - Kandy    

Départ pour Kandy. En route, visites du monastère rupestre 
de Dambulla et d'un jardin d'épices à Matale. A Kandy, visite du temple de la Dent de Bouddha. Spectacle de danses.

Jour   16   Kandy - Peradeniya - Nuwara Eliya  

 Visite de la ville de Kandy et du jardin botanique de Peradeniya. Sur la route pour Nuwara Eliya, visites de l’orphelinat d’éléphants à Pinnawela et d'une manufacture de thé.

Jour   17   Nuwara Elyia - Bentota - Beruwala  

Après le petit déjeuner, départ pour Beruwala.

Jour   18   Beruwala    

Journée libre en chambre et petit déjeuner, avec possibilité de prolongation de séjour.

Jour   19   Colombo départ 

 Transfert à l’aéroport. Envol à destination de Paris.

Jour   20   Paris  

 Arrivée à Paris

Prix : A partir de 2730 € par personne base double/ 6 personnes

Comprenant : Les vols internationaux, les transferts A/R, les transports terrestres et ferroviaires selon programme, les excursions mentionnées en véhicule particulier, les hébergements base double en hôtel, les repas selon programme, les frais guides/chauffeur et véhicule, les garanties, les taxes, notre assistance sur place.

Ne comprenant pas : , le e-visa Inde, Le e-visa Sri Lanka, les early/late check in/out, les pourboires, les dépenses personnelles, les boissons, les taxes aéroport éventuelles sur place, les services non mentionnés, les droits de photographie sur certains sites, les primes d'assurance.

  

 

 

 

 

 

  

 

 

 

 

 

 

 

  

 

Madras                     

Plus grande ville du Sud de l'Inde, Chennai est la 4ème ville de l'Inde avec ses 7 millions d'habitants. Chennai, ou Madras est la capitale et le centre commercial de l'état du Tamil Nadu avec son port et aussi le plus important centre de production de films. Renommée Madras sous l'Empire Britanniques, elle regorge d'édifices coloniaux et de magnifiques jardins à l'anglaise où il fait bon de se reposer avant de poursuivre son périple. Le fort St George surplombe fièrement la côte, il est le plus vieux fort d'Inde, bâti en 1639 par les Britanniques. Mais c'est certainement le temple Kapaleeswarar qui attire tous les regards. Ce temple dédié à Shiva est magnifiquement sculpté et coloré en l'honneur du dieu Shiva. Vieux de 2000 ans, le temple est un exemple d'architecture dravidienne avec son temple à étage et son portique richement décoré. 

Kanchipuram            

Kanchipuram (ou Kanchi) est l'une des sept villes sacrées de l'Inde, située à 71 km au sud-ouest de Madras. Elle connut jadis un millier de temples, dont il ne reste aujourd’hui qu’une centaine, dont quelques uns des sanctuaires méritent la visite. Célèbre également pour ses soieries faites à la main, elle fut l'une des sept villes saintes de l'hindouisme, capitale de la dynastie des Pallava pendant plusieurs siècles.

Mahabalipuram        

Classé au patrimoine mondial de l'UNESCO, le temple de Mahabalipuram est l'un des plus ancien de l'Inde. Les temples troglodytes ont été creusés au fil des siècles en l'honneur des dieux hindous et aux héros des épopées indiennes de Mahabaratha. L'érosion menaçait le site avant que les autorités n'érigent une barrière de rocher, qui s'avéra salvatrice pour le site lors du tsunami de 2004. Mahabalipuram est l'endroit où il faut déguster le prawn curry, un curry de crevettes, en compagnie des embarcations colorés des pêcheurs locaux.

Pondichéry               

Pondichéry surnommée la ville blanche est dédiée à l’indolence et au farniente. Hormis les centres culturels, c’est surtout l’atmosphère de la ville qui mérite le détour et le séjour. C'est certainement la plus française des villes indiennes. De 1673 à 1962, le petit village côtier se transforme en colonie française, laissant en héritage de belles propriétés et un quartier où les rues portent encore des noms français. Pour revenir dans le quartier indien, il suffit de s'engouffrer sur Mahatma Gandhi road pour retrouver les temples hindous de style dravidiens, les vendeurs de jasmin, banane, orange, noix de coco... D'une flânerie dans cet ancien comptoir français, on retiendra le Musée où sont conservés quelques meubles et objets de l'époque coloniale, l'Église Notre Dame des Anges, le monument aux morts, le monument dédié à Gandhi, en bordure de mer et la statue de Dupleix. Mais Pondichéry est surtout connue pour l'ashram de Shri Aurobindo, situé en pleine ville. On peut visiter aussi Auroville, à quelques kilomètres de Pondichéry.

Chidambaram (de Pondicherry à Tanjore)   

Située à 65 km au sud de Pondicherry, capitale de la dynastie chola du Xème au XIIème siècle, Chidambaram est toujours la citadelle du shivaïsme et on y visite cette vaste cité religieuse qu'est le grand temple de Shiva Nataraja. Le temple de Nataraj (Shiva sous son avatar de Danseur cosmique) mérite vraiment un arrêt sur votre chemin vers Tanjore. Le Puja du vendredi se transforme en fête avec tambours et danses.

Trichy (Tiruchirappali)          

Située à 336 km de Madras, Trichy est à 1h de route de Tanjore. La ville s’étend au pied d’un rocher haut de 86 m, sur lequel est construit un fort du XVIIIème siècle. A l’ouest de cette hauteur a été installé un bassin sacré, Teppakulam, au milieu duquel a été construit un pavillon qui abrite les jours de fête une statue divine. Dans l’enceinte du fort qu’on atteint par plus de 400 marches, a été construit un temple dédié au Dieu Ganesh à la tête d’éléphant. Deux sanctuaires rupestres ont été creusés dans le rocher à mi-hauteur des marches, dans l’un d’eux on aperçoit les restes de la statue du Dieu Vishnou. Du haut du temple, magnifique vue sur la rivière sacrée Kaveri.

Maduraï                    

Impossible de passer par Madurai sans apercevoir l'un des gopuram du temple de Minakshi. Dédié à la dieu Shiva, il comporte deux sanctuaires vers lesquels chaque années des millions de fidèles se dirigent pour effectuer un pèlerinage. Les gopurams sont peints de couleurs vives, représentant des figures d'aniamxu, de dieux et de démons. En plus des bains, les Indiens aiment se faire bénir par les éléphants sacrés du temple. Contre un offrande ils bénissent de leurs trompes les fidèles. Le marché au fleur de Madurai est un endroit unique où l'on peut admirer et sentir les oeuvres florales qui vont servir à la décoration ou aux offrandes des temples.

Cochin (Kochi ou encore Ernakulam)           

Capitale économique du Kerala. L'histoire de Cochin est marquée par ses comptoirs portugais puis hollandais. De cette époque subsistent le Palais hollandais et ses fresques, la synagogue du XVIème siècle avec ses lustres et ses carrelages bleus de Chine, l'église St François, la plus ancienne du pays et le port avec ses grands filets de pêche déployés, les étonnants carrelets chinois. Cette ville est l’ouverture du Kerala sur le monde extérieur, de par son port. Ce fascinant comptoir est une ancienne colonie portugaise, hollandaise, puis anglaise, avec une forte concentration de diverses communautés de marchands hindous, juifs, chrétiens, musulmans... qui commerçaient avec la Chine et l’Arabie. Les lieux touristiques sont surtout les ‘îles’ deFort Cochin et Mattanchery.

Trivandrum               

Située à 220 km de Cochin, c’est une station balnéaire très réputée. La plage de Kovalam est une des plus belles du monde avec un superbe alignement de palmiers.

Cochin :

Capitale économique du Kerala. L'histoire de Cochin est marquée par ses comptoirs portugais puis hollandais. De cette époque subsistent le Palais hollandais et ses fresques, la synagogue du XVIème siècle avec ses lustres et ses carrelages bleus de Chine, l'église St François, la plus ancienne du pays et le port avec ses grands filets de pêche déployés, les étonnants carrelets chinois. Cette ville est l’ouverture du Kerala sur le monde extérieur, de par son port. Ce fascinant comptoir est une ancienne colonie portugaise, hollandaise, puis anglaise, avec une forte concentration de diverses communautés de marchands hindous, juifs, chrétiens, musulmans... qui commerçaient avec la Chine et l’Arabie. Les lieux touristiques sont surtout les ‘îles’ deFort Cochin et Mattanchery.

A voir : le Palais Hollandais de Mattanchery, avec ses fresques sur le thème du Ramayana ; la synagogue, au centre du quartier juif ; l’Eglise de Saint François, la plus ancienne église de type européen de toute l’Inde ; la basilique Santa Cruz, bâtie en 1557 par les Portuguais ; et les filets de pêche chinois (il est dit que leur technique a été apportée par les chinois il y a plusieurs siècles, d’où leur nom). Dans la soirée, le spectacle de Kathakali est incontournable : danse traditionnelle du Kerala, caractérisée par son maquillage coloré, ses gesticulations et ses costumes extraordinaires dont les histoires sont tirées du Mahabharata et du Ramayana (livres épiques indiens)

Colombo          

Avec ses 650 000 habitants, Colombo est la capitale et le premier port de Ceylan. La ville est située sur la côte ouest de l’île, au sud de l’embouchure du fleuve Kelani. Déployée sur un axe Sud/Nord le long de l'océan Indien, l'agglomération est divisée en 15 arrondissements dotées de caractéristiques qui leurs sont propres. En résumé, elle possède quatre quartiers principaux ( Pour s'y diriger, les voyageurs seront donc amenés à se souvenir du nom de chacun de ces quartier): le fort situé prés du port et où sont concentrés les bâtiments administratifs et le centre commercial ; la vieille ville avec le bazar de Pettha, le quartier de Galle Face le long de la promenade maritime et enfin le quartier résidentiel de Cinnamon, parsemé de villas et possédant de nombreux parcs.

Sigiriya             

Surnommée le Château Céleste sur le Rocher du Lion, perchée à 370 mètres au sommet d'un rocher de pierre rouge, la citadelle de Sigiriya, classée par l'UNESCO en 1982, fut construit au Vème siècle par le roi Kassapa sur et autour d’une roche monolithique, entouré d’une enceinte fortifiée qui garde encore des traces d’un très beau jardin dessiné au Ve siècle. Nid d aigle d'un roi parricide, le palais du sommet est desservi par un étroit escalier qui se faufile entre les pattes géantes d'un lion. Kasyapa avide de pouvoir, destitua son père  pour prendre sa place puis l'emmura vivant avant de chasser son frère. Il régna  sur  cette citadelle construite en haut d'un rocher pour la rendre imprenable. Kassapa, grand mécane, invita les meilleurs artistes à sa cour. On leur doit la fresque des Demoiselles. Sigiriya fait partie du Triangle Culturel.

Dambulla

Le plus grand des sanctuaires rupestres de Ceylan, situé sur une montagne haut d’environ 180 m est souvent considéré comme le centre géographique même de  l’île. Matale s’étend à son pied. Les grottes sont décorées de nombreuses sculptures sacrées sur l’image du Bouddha, édifiées au fil des ans et des peintures murales datant du XVIIIème siècle. La fresque la plus célèbre se trouve sur le plafond et représente Bouddha au moment de son illumination. La déesse Terre apparaît à ses pieds.

Vous n'avez pas trouvé ce qu'il vous faut? Appelez-nous! +33 1 43 13 29 29
© 1994 - 2019, AN INCENTIVES. NostalAsie-NostaLatina, voyagiste spécialisé, organisateur des voyages sur-mesure en Asie, Asie Centrale, Russie et en Amérique Latine (Amérique Centrale et Amérique du Sud)
DEMANDER UN DEVISLA GAZETTE