2 150/ 1 Personne

Voyage combiné Azerbaidjan - Géorgie - Arménie : Le trio du Cauc

Type: Itinéraires hors des sentiers battus

Durée: 19 Jours / 18 Nuits


Epopée d'un voyage aux Caucase. Il est bien judicieux de faire un voyage combiné des trois pays du Caucase en un seul voyage. Cet exemple d’itinéraire permet de découvrir en profondeur les sites majeurs l’Azerbaïdjan, de la Géorgie et de l’Arménie. Vous pouvez bien entendu faire des extensions pour prolonger votre séjour dans chaque pays, ou ne faire la combinaison de deux pays,  selon la durée de votre séjour pour personnaliser encore plus le voyage.

Pour avoir mon prix

Itinéraire de ce circuit sur mesure en Azerbaidjan - Géorgie - Arménie

Bakou - Gobutsan - Sheki - Kvareli - David  Gareja - Velistikhe - Tbilissi - Mtskheta - Goudaouri - Gori - Uflitsikhe - Koutaissi - Batoumi - Akhaltsikhe - Vardzia – Erevan - Lac Sevan - Dilijan - Khor Virap - Echmiadzin - Zvartnots

 

Déroulement du programme

Jour  1    Arrivée - Bakou

Arrivée à Bakou, accueil et transfert à l'hôtel.

 

Jour  2    Bakou

Visite de Icheri Shehe, la vielle ville fortifiée de Bakou avec ses ruelles étroites, son ancien caravanserai, ses mosquées et le palais de Shirvan shahs et la tour de la vierge (XIIè s.). Passage sur la rue du Martyre avec sa superbe vue sur la baie de Bakou. Après le déjeuner, visite de la péninsule d'Absheron, du Temple du Feu des Zoroastrians et de la Montagne brulée Yanardag. Visite de Gobustan, où vous pourrez voir plus de 4000 peintures rupestres qui témoignent du mode de vie des anciens habitants.

 

Jour  3    Bakou - Gobustan - Bakou

Journée de visite de Gobustan, où vous pourrez voir plus de 4000 sculptures en pierre qui témoignent du mode de vie des anciens habitants. Visite du Parc du bord de mer et des marchés de Bakou. Fin d'après-midi libre.

 

Jour  4    Bakou - Kish - Sheki

Départ pour les montagnes du Caucase au nord-ouest du pays. Visite de la ville de Shemakha, de la Mosquée de Juma et de Yeddi Gumbez. Arrivée à Sheki et transfert à l'hôtel. En route dans la campagne azerbïdjanaise, visite du village de Kish et de son ancienne église (Ier s.) et promenade à pied pour profiter de la vue sur les montagnes du Caucase.

 

Jour  5    Sheki - Lagodekhi Gremi - Alaverdi - Telavi - Tsinandali - Kvareli

Transfert à Lagodekhi, frontière entre Azerbaïdjan et Géorgie. Continuation par la route vers Kakhety connue comme la région de vin. Visite d'une famille de fermier local et de sa cave à vin «Marani » vieille de 300 ans avec les cruches pleines de vin, enfouies dans la terre. Vous aurez la possibilité de connaître les traditions et le style de vie des habitants. Découverte de l'ensemble Gremi et ensuite de l'ensemble monastique d'Alaverdi. Visite de la maison musée d'un noble Al. Chavchavadze. Cette visite sera suivie d'une dégustation. Le soir, arrivée à Kvareli. Installation, diner et nuit à l'hôtel à Kvareli.

 

Jour  6    Kvareli - David  Gareja - Velistikhe - Tbilissi

Le matin, direction la ville troglodyte et le complexe monastique de David Garedja, situé dans les steppes du sud-est de la Géorgie. Après la visite du Monastère de Lavra et environ 50 minutes de randonnée, découverte du monastère d'Oudabno, de ses merveilleuses cavernes peintes et de sa vue spectaculaire sur l`Azerbaidjan.  

 

Jour  7    Tbilissi

Journée de découverte de Tbilissi: l’église de Metekhi (XIIIe s.) et les bains sulfureux, la forteresse Narikhala (IVe s.). Puis la plus vieille synagogue de la ville, la cathédrale de Sioni (VIe - VIIe s.), où est conservée la croix de la Sainte Nino et l’église d’Antchiskhati (VIe s.). En fin de matinée, visite du musée de Beaux Arts de Tbilissi présentant les meilleurs ouvrages des arts plastiques géorgiens principalement en or et argent, des émaux cloisonnés, des objets de la joaillerie, puis promenade le long de l'Avenue Rustaveli, l’avenue centrale de Tbilissi. Soirée libre. Nuit à Tbilissi.

 

Jour  8    Tbilissi - Mtskheta - Goudaouri

Direction l'ancienne capitale Mtskheta, une des plus vieilles villes de Géorgie et visite du monastère de Jvari et de la cathédrale de Svetiskhoveli. Le monastère de Jvari ainsi que la cathédrale de Svetiskhoveli sont classés au Patrimoine Culturel de l'UNESCO. Puis par la Route Militaire de Géorgie dans les montagnes du Grand Caucase, arrivée à Goudaouri, la station de sports d'hiver (2200m). Nuit à Goudaouri.

 

Jour   9    Goudaouri - Kazbegui - Tbilissi

Continuation du voyage dans les montagnes du Grand Caucase, le long de la rivière de Tergui, en direction de Kazbegui, le centre administratif de la région. De Kazbegui, après une randonnée de 1h30 dans la nature pittoresque, visite de l’église de Trinité de Guergueti située à 2170m, d’où vous pourrez apprécier la vue splendide. S’il fait beau, vous pourrez voir un des plus hauts sommets de Géorgie, le mont Kazbegui (5047m). Puis retour à Tbilissi.

 

Jour  10  Tbilissi - Gori - Uflitsikhe - Koutaissi

Voyage dans la region Meskhet-Javakheti. Avant d'arriver à Akhaltsikhe, visite de la ville de Gori, le coeur de la région de Kartli, du Musée de Staline et de la ville troglodyte d'Ouplistsikhé, une des grandes villes le long de la Grande Route de la Soie. Poursuite vers la région d'Imereti (Géorgie de l'ouest). Arrivée à Koutaissi, deuxième ville du pays. Dans les temps anciens, c'était la partie du royaume de Colchide où Jason et les Argonautes étaient arrivés pour s'emparer de la Toison d'Or. Visite de l'ensemble monastique et de l`Académie de Guelati et de la Cathédrale de Bagrati, classés au Patrimoine Culturel de l`UNESCO. Nuit à Koutaissi.

 

Jour  11  Koutaissi - Batoumi

De Koutaissi continuation vers la région d'Achara sur la côte de la Mer Noire. Sur le littoral, vous pourrez apprécier les palmiers, les bosquets d'agrumes et les plantations de thé. A Batoumi visite de la Forteresse de Gonio et promenade en ville. Nuit à Batoumi.

 

Jour  12  Batoumi - Akhaltsikhe

Route pour Akhaltsikhe. A l'arrivée, tour de la ville. Installation, diner et nuit à l'hôtel à Akhaltsikhe.

 

Jour  13  Akhaltsikhe - Vardzia

Direction la ville troglodytique Vardzia (12s) qui comptait près de 3000 grottes. Visite d'une église creusée dans le rocher, riche de la peinture murale, des locaux, de la pharmacie et des tunnels secrets. Pique-nique à Vardzia. Retour à Akhaltsikhe. Installation, diner et nuit à l'hôtel à Vardzia.

 

Jour  14  Vardzia - Erevan

Journée de route pour Erevan

 

Jour  15  Erevan

Journée de visite d'Erevan dont l''histoire remonte au 8e siècle avant J.C. Passage par la Place de la République qui est construit dans le style architectural traditionnel arménien. Ici se trouvent le Gouvernement, le Ministère des Affaires Étrangères, la Poste Centrale, la Galerie Nationale d’Art, le Chat du célèbre Fernando Botero,  le Bâtiment de l’Opéra, le Parc de Victoire avec la statue de Mère-d’Arménie, le Pont Kievyan, l’Avenue de Baghramyan, le Palais Présidentiel, l'Académie des sciences, l’Assemblée Nationale, l'Union des Écrivains et le Marché des fruits. S'il reste du temps, visite du Musée d’Histoire ici vous pouvez voir des collections archéologiques très importantes datant de l'Age de Pierre et du Moyen Age et du parc commémoratif Tsitsernakaberd et le Musée des Victimes du Génocide ou encore la vue panoramique de la ville depuis le Cascade. Une autre option est d'aller voir à l'extérieure de la ville Matenadaran, le dépôt d'état de manuscrits avec sa une collection extraordinaire de plus 13.000 livres écrits à la main, dont des documents historiques de toute l'Europe et l'Asie tout au long de nombreux siècles. Ici se trouve aussi le premier exemplaire de la Bible en arménien et les évangiles qui fascinent par leurs belles miniatures. Ceux qui aiment flâner peuvent aller à Vernisage, le marché en plein air où vous pourrez acheter de objets artisanaux arméniens (bois-taillé khachkars (les croix-pierres), articles d'obsidienne, tapis antiques, bijoux, tableaux, etc.).

 

Jour  16  Erevan - Noradouz- Lac Sevan - Dilijan - Goshavank - Erevan

Départ matinal d'Erevan au lac Sevan qui se trouve à 70 km au nord d'Erevan. C’est le plus grand lac alpin du monde. Sevan est d'environ 2000 mètres au dessus du niveau de la mer et il est le deuxième plus grand lac d'eau douce dans le monde. Sur le chemin on va visiter Noradouz - un ancien cimetière du Moyen Age. C'est le plus grand cimetière des khatchkars (croix-de-pierre) en Arménie qui remontent aux 7-10ème siècles. Départ vers Dilijan qui est l'une des zones de repos la plus célèbre en Arménie. Les gens disent: «Si le paradis avait des montagnes, des bois et des sources minérales, il serait juste comme Dilijan". La beauté naturelle de Dilijan est ainsi, qu'il est aussi appelé "Petite Suisse arménienne". Ici se trouve le monastère de Gochavank (12-13ème siècles). Il est situé dans les bois de chênes, dans les gorges des rivières de montagne. Retour à Erevan. Nuit à Erevan.

 

Jour  17  Erevan - Khor Virap - Areni - Noravank - Erevan

On part vers Khor-Virap, le monastère datant de 4 -17ème siècles qui se trouve à 45 km d'Erevan. Khor Virap est situé dans la vallée d'Ararat devant la Montagne biblique Ararat où l’Arche de Noé était arrêtée. L'importance de celui-ci est liée à Grégoire l'Illuminateur, qui a introduit le Christianisme en Arménie et qui est considéré comme le premier catholique arménien. On continue le tour vers le couvent de Noravank - un grand centre religieux et culturel du 12ème siècle. Durant la visite de la fabrique de vin Aréni pour déguster le vin local fait des sortes spéciales de vignes. Noravank ("Nouveau Monastère") est à 122 km d'Erevan et se trouve dans un endroit inaccessible dans la nature. L'église principale est connue sous le nom de Saint Karapet, qui a été construit au 13ème siècle. Retour à la capitale.

 

Jour  18  Erevan - Echmiadzin - Zvartnots - Erevan

Direction la ville d’Echmiadzin, centre de l'Eglise arménienne. Visite de la cathédrale de Echmiadzin, temple chrétien le plus ancien d'Arménie (IVè s.), de l'église St. Hripsimé (VIIè s.) ainsi que des ruines de Zvartnots (VIIè s.), remarquable par son architecture, inscrites au patrimoine mondial de l' UNESCO. Si vous le souhaitez, visite d'une fabrique du fameux cognac arménien ou continuation vers les ruines du temple Zvartnots (du 7ème siècle.), classé au patrimoine mondial de l’UNESCO en 2000. Retour à Erevan en fin d'après-midi et visite du marché à Vernissage s'il reste du temps et que si ce n'est pas fait la veille  (samedi et dimanche).

 

Jour  19  Erevan Départ

Transfert à l'aéroport, envol pour votre prochaine destination.

 

 

PRIX PAR PERSONNE (sous réserve de disponibilité) : à partir de 2150 € base 2 passagers. 

Comprenant : Hébergement en hôtel 3 étoiles avec petit-déjeuner, les transferts et le transport en véhicule privé avec chauffeur selon programme

Ne comprenant pas : Les vols internationaux (prix 600-700€ à titre indicatif), les guides locaux, les frais d’entrées aux sites mentionnés, le visa, les pourboires et dépenses à caractère personnel, les primes d’assurances.

Bakou

Bakou est mentionné pour la première fois dans l'histoire au VIe siècle. La ville gagna en importance après un tremblement de terre qui détruisit Shamakhi et le chah Ahsitan I en fit sa nouvelle capitale au XIIe siècle. En 1501 le chah safavide Ismail Ier assiégea la ville. À cette époque la ville était ceinte de puissants remparts qui étaient protégés par les flots de la mer sur un côté et sinon par un large fossé . En 1604 la ville fut ruinée par le chah Abbas Ier. Le centre de Bakou est composé de la vieille ville fortifiée, inscrite avec la tour de la Vierge (Qiz Qalasi) et le palais de Shirvanshahs au Patrimoine mondial de l'Unesco en décembre 2000, devenant ainsi le premier endroit d'Azerbaïdjan à être inscrit au Patrimoine mondial. Les rues y sont sinueuses et étroites ; certaines n'ont pas encore été complètement remises en état, celles qui le sont ont parfois subi une modernisation tellement énergique qu'il devient difficile de reconnaître la « vieille ville »...

Sheki

Sheki est une ville du nord-ouest de l'Azerbaïdjan. La ville compte 63 000 habitants. Visite du Palais d'été royal de Sheki Khans avec ses magnifiques fresques et vitraux ainsi que son Musée et sa forteresse de Sheki

Mtskheta

Les églises historiques de Mtskheta, ancienne capitale du royaume de Géorgie, sont des exemples exceptionnels de l'architecture religieuse du Moyen Âge dans la région du Caucase. Elles témoignent du haut niveau artistique et culturel qu'avait atteint cet ancien royaume. Déjà habitée au IIe siècle av J.C, Mtskheta, qui tire son nom de Mtskhetos, fils de Kartlos, l'aïeul légendaire du peuple géorgien, est resté dans le coeur du peuple la capitale spirituelle. Il faut dire qu'elle abrite les deux plus grandes églises du pays, le monastère de Djvari et la cathédrale de Svetitskhoveli. Le premier s'élève sur les hauteurs d'une butte rocheuse et est célèbre pour sa croix érigée par Sainte Nino au IVe siècle pour marquer l'arrivée du Christianisme en Géorgie. La seconde, a été un lieu de couronnements et d'enterrement des monarques géorgiens pendant plusieurs siècles mais si elle est considérée comme l'un des endroits les plus saints de l'état, c'est surtout parce que ses murs protègent la tunique ayant appartenu à Jésus. Le monastère de Samthavro et celui de Chiomrvimé ont aussi beaucoup de charme.

Koutaissi

La ville de Koutaïssi aurait porté le nom de Ééa, ou Koutaïa. Les preuves archéologiques font remonter sa fondation il y a plus de 3500 ans, durant la même période que le début du développement de la civilisation colche. Les auteurs grecs de l'Antiquité citent la ville comme la capitale d'un pays riche, la Colchide. C'est par ailleurs là que Apollonios de Rhodes fait venir ses Argonautes pour prendre la Toison d'or auprès du roi Éétès.

Tbilissi

Tbilissi est la capitale de la Géorgie ainsi que sa plus grande ville. Construite aux bords du fleuve Mtkvari (Koura), le nom de la ville est lié aux sources sulfureuses chaudes (« Tbili » signifie chaud en géorgien). La ville, fondée au Vème siècle par le roi d’Ibérie Vakhtang Gorgassali, devient la capitale du Royaume de Géorgie Orientale au VIème siècle . Durant ses 1 500 ans d'histoire, Tbilissi fut un centre culturel, politique et économique important de la région du Causase. La capitale, comptant aujourd’hui environ 1.7 millions d’habitants, est démographiquement très diverse, elle a accueilli des communautés de différentes cultures, religions et ethnies. La ville, comme tout le pays, est majoritairement orthodoxe. Cependant, Tbilissi est une des très rares villes à posséder une synagogue et une mosquée, l’une à côté de l’autre, toutes les deux situées à côté d’une des églises les plus connues de Géorigie : celle de Metekhi. Des monuments tels que la Cathédrale de la Trinité, le Parc de la Liberté, l’Eglise de Metekhi, l’opéra de Tbilissi font la renommée de Tbilissi et en font une destination culturelle de premier choix.

Erevan

Erevan est la capitale de la République de l’Arménie. Elle est la plus grande ville d’Arménie avec ses 1.200.000 habitants environ, les autres grandes villes de la république sont Gyumri (121.000 habitants), Vanadzor (100.000 habitants) et Abovian (54.000 habitants). La ville actuelle est en partie fondée sur l'ancienne cité urartéenne d'Erebouni (782 a. J.C.). À Erevan coule la rivière Hrazdan.

Echmiadzine  

Le grand complexe monastique d'Etchmiadzine, qui est actuellement le siège du catholicos de tous les Arméniens, est constitué de plusieurs édifices ou de groupes d'édifices datant des IVe, Ve, VIe et XVIIe siècles. Depuis 2000, le complexe religieux d'Etchmiadzine, ainsi que le site archéologique de Zvartnots, sont inscrits sur la liste du Patrimoine mondial de l'UNESCO. Aujourd'hui, le siège de l'Église apostolique arménienne abrite la chancellerie catholicossale, un grand séminaire et un musée.

Zvartnots       

C'est ici que se trouve l'un des plus importants sites archéologiques du pays, repris depuis 2000 sur la liste du patrimoine mondial de l'UNESCO avec la cathédrale et les églises d'Etchmiadzine. Signifiant « la force vigilante », la cathédrale du lieu a été construite de 642 à 662, sur l'initiative de Catholicos Nersès III dit « le Bâtisseur », le catholicos de l'époque. Après avoir renoncé un temps, en 652, au trône épiscopal, Nersès reprit ses fonctions en 658 et acheva en 662 la construction de l'église avec ses annexes séculières et ses murs défensifs. Zvartnotz a exercé une influence considérable sur l'architecture de cette époque, mais aussi sur celle des siècles suivants. L'édifice est en plan de tétraconque (quatre conques) à galerie circulaire. Il y avait à l'origine un grand palais ; le bâtiment a cependant été détruit à cause d'un tremblement de terre au Xe siècle. Ils ont été redécouverts au début du XXe  siècle par l'architecte Thoros Thoramanian, qui est l'auteur du premier projet de reconstruction. La cathédrale possède un plan original car elle est de forme circulaire.

Khor Virap

Le monastère de Khor-Virap est le premier lieu saint de l'Arménie chrétienne. Moïse de Khorène raconte dans son Histoire de l'Arménie comment le roi Tiridate IV d'Arménie (ou Trdat) pourchassa et persécuta les chrétiens au Ve siècle. Grégoire (Krikor) Loussavoritch, futur Grégoire l'Illuminateur, fut jeté aux oubliettes (« Virap ») dans une fosse. Il survécut miraculeusement durant treize ans (par ailleurs, ce monastère est surnommé Prison de saint Grégoire ; Khor Virap signifie « puits profond »).

Vous n'avez pas trouvé ce qu'il vous faut? Appelez-nous! +33 1 43 13 29 29
© 1994 - 2019, AN INCENTIVES. NostalAsie-NostaLatina, voyagiste spécialisé, organisateur des voyages sur-mesure en Asie, Asie Centrale, Russie et en Amérique Latine (Amérique Centrale et Amérique du Sud)
DEMANDER UN DEVISLA GAZETTE