2 390/ Personne

Le duo Caucasien l'Arménie et la Géorgie

Type: Circuits classiques

Durée: 15 jours / 14 nuits


A l’abri des montagnes du Caucase, visiter l’Arménie et la Géorgie, c’est s’offrir un morceau de gâteau caucasien, à la fois montagneux et maritime, antique et profondément catholique. L’un comme l’autre possèdent également un patrimoine culturel extraordinaire : mosquées, forteresses, villes anciennes dont nombreux sites et monuments sont classés au patrimoine mondial de l’UNESCO. A partir de 2 390 €/personne, base 2 voyageurs en formule Aquarelle.

Pour avoir mon prix

Itinéraire de ce circuit sur mesure en Arménie et en Géorgie

Erevan - Echmiadzin - Zvartnots - Garni - Gaghard - Ashtarak - parc d’Alphabet - Saghmosavank - Oshakan - Sevan - Dilijan - Erevan - Khor Virap - Noravank - Aréni - Karahunge - Goris - monastère de Tatev - col de Selim - Vanadzor - Haghpat - Sanahin - Tbilissi - Signaghi - Bodbe - Mtskheta - Ananuri - Gori - Uplistsikhe - David Gareja - Tbilissi

Déroulement du programme

Jour  1        Arrivée - Erevan

Transfert à l'hôtel. Libre.

Jour  2        Erevan

Visite du centre ville. Erévan est l’une des anciennes villes du monde, 29 ans plus âgée que Rome. C’est le berceau de l’ancienne civilisation. Visite de la Place de la République, de l’Opéra, du Maténadaran (où sont gardés les manuscrits anciens). Visite du musée du Génocide arménien, dedié aux victimes du génocide de 1915.

Jour  3        Echmiadzin - Zvartnots- Vernissage

Visite du marché Vernissage où l’on peut trouver des objets fait à main (ouvert seulement le samedi et le dimanche). Accompagnement à Etchmiadzin, le centre spirituel et administratif de l’Eglise apostolique arménienne ou se trouve le siège du catholicos de tous les Arméniens. Visite de la cathédrale d’Etchmiadzin (du 4ème siècle.) ou tous les dimanches vous avez la possibilité d’assister à la messe et du musée où sont gardées les reliques comme celle de la Sainte lance avec laquelle un soldat romain avait transpercé le flanc du Christ.   Les Arméniens ont été les premiers à convertir officiellement au christianisme en 301. Durant des siècles la religion a été le moyen le plus important pour sauvegarder l’identité arménienne. Visite de l’église St Hripsime (du 7ème siècle.). Continuation vers les ruines du temple Zvartnots (du 7ème siècle.), classé au patrimoine mondial de l’UNESCO en 2000.

Jour  4        Garni- Geghard

Visite du temple païen de Garni, l’unique temple de la période préchrétienne sur le territoire d’Arménie, consacré au Dieu du soleil Mithra, construit pendant le règne du Roi Trdat, en 77. C’est un temple gréco-romain avec des piliers caractéristiques de l’époque. Ce temple servait de résidence à la dynastie Arkashide. Visite des ruines du palais royal et des bains situés tout près du temple. Visite du monastère de Guéghard (du 12ème-13ème siècle), qui ce traduit par “la lance sacrée” en l’honneur de la lance longtemps préservée qui a servi à la crucifixion du corps du Christ. Cette pointe se trouve aujourd’hui dans le musée de la Cathédrale d’ Etchmiadzin. Ce monastère est construit dans la roche. Il est classé dans le patrimoine mondial de l’UNESCO. Vous pouvez également regarder la préparation du pain traditionnel arménien le “lavach”, cuit dans un four traditionnel en terre (tonir).

Jour  5        Ashtarak - Parc d’Alphabet - Saghmosavank - Oshakan

Visite de la ville d’Achtarak et du village Ochakane. Visite de l’église du Saint Mesrop Machtots et de son tombeau. Départ vers Saghmossavank (XIII s.) et le Parc de l’alphabet.

Jour  6        Sevan - Dilijan - Erévan

Visite de du lac Sévan l’une des grands lacs de haute montagne du monde entier. Visite du monastère de presqu’île (IX s.). A coté il y a un séminaire religieux .Dans le restaurant  local vous pouvez gouter le poisson péché dans le lac Sévan. Continuation vers Dilijan, une ville de cure où sont passé autrefois les caravanes. A Dilijan vous pouvez visiter le complexe monastique de Haghartsine (du XIIIème siècle) où se trouvent les églises de Saint Stépanos, Sainte Marie, Saint Grégoire et le fameux réfectoire. Visite du complexe Gohsavank situé dans les forêts de Dilijan qui représente un exemple de mélange indescriptible de la nature et de l'architecture. Il a été fondé aux 11-13ème siècles.  Retour à l’hôtel à Erévan.

Jour  7        Khor Virap - Noravank- Vin d’Areni - Karahunge - Goris

Visite de l’église Khor-Virap où vous pouvez voir l’endroit même ou S. Grigoire I’ Illuminateur a été emprisonné pendant 13 ans, sans nourriture, étant accusé d’avoir répandu le Christianisme. Khor Virap est une place très sacrée dans la religion chrétienne. Depuis cet endroit on peut admirer la majestueuse montagne biblique Ararat avec ses deux pics recouverts de neige. Les collines sur lesquelles est construite l’église de Khor-Virap était le site de l’ancienne capitale arménienne, la ville d’Artashat, construite par le roi Artashesid 1, le fondateur de la dynastie Artashesid. Visite de l’Usine à vin ‘’Areni’’ dégustation. Récemment à la suite des fouilles fait à Aréni on a découvert les graines de raisin datant 5-6 ème siècle avant J.C. qui a permis de constater que les Arméniens ont été les premiers à s’occuper de la viticulture. Visite du monastère de Noravank (XIII s.). où se trouve le mausolée des princes Orbélians. Ce site est sur la liste du patrimoine mondial de l’UNESCO. Route vers Goris en passant par Karahunge un ancien observatoire datant 5-6 ème siècle avant J.C., plus ancien que Stonehenge en Angleterre. Nuit à l’hôtel de Goris.

Jour  8        Goris - Monastère de Tatev - Col de Selim - Vanadzor

Visite du monastère de Tatev, l’un des plus importants sites à visiter en Arménie. Au moyen âge il a eu ici une Université dont l’activité a été étroitement liée à celle de Grégoire de Tatev; un grand théologien et savant. Autour il y a des paysages magnifiques. Continuation vers Sévan en passant par le col de Sélim, où l’on s’arrêtera pour voir le Caravansérail fait par Chésar Orbélian. A l’époque c’était un axe de commerce stratégique pour relier le monde arabe et persan au Nord. Continuation vers Vanadzor. Nuit dans un éco hôtel.

Jour  9        Haghpat - Sanahin- Tbilissi

Voyage au nord de l’Arménie, endroit magique des montagnes forestières et de canyons profonds. Visite du monastère de Haghpate (XI-XII ss.), inclus dans le patrimoine mondial de l’UNESCO. Continuation vers la frontière géorgienne, changer de bus et continuation vers Tbilissi.

Jour  10      Tbilissi

City tour à Tbilissi. Visite de l’ancienne ville de Tbilisi, de l’église Metekhi (du 12ème siècle), de la forteresse Narikhale, des églises catholiques, de l’église Sameba, de l’église Anchiskhati (du 6ème siècle), de la plus ancienne basilique de Tbilisi, avenue Roustaveli etc.

Jour  11      Signaghi - Bodbe

Voyage vers la region de Kakheti. Continuation vers le monastère de Bodbé – avec une construction originale de 9-ème siècle qui a été fortement remanié au 17 siècle.  Le monastère est actuellement un couvent et un lieu de pèlerinage en Géorgie. Route vers Signagi – une ancienne ville, connu  e aussi sous le nom de Ville d’Amour , avec ses anciennes rues de pavées et des balcons de style géorgien , avec ses murs défensifs autour de la forteresse, la vielle église et la magnifique valée d’Alazani . Visite du musée- gallerie de Niko Pirosmani. Le programme inclut le déjeuner dans un restaurant local géorgien. Continuation vers le parc de Tsin  andali et visite  du musée du 19 siècle de la famille noble de Chavchavadze. Près du parc visite de la fabrique et dégustation du vin national. Route vers Télavi.Visite à l’Académie IKalto 9 ième – 4 ième siècles.Retour à Tbilissi en passant par les chaines de montagnes et des forets de Gombori

Jour  12     Mtskheta - Ananuri

Départ pour Mtskheta. Excursion de la ville : ancienne capitale et centre religieux de la Géorgie - Mtskheta (3000 ans) et ses lieux historiques: l'église de Jvari (6ème siècle) et la cathédrale de Svetitskhoveli (11ème siècle) où la tunique de Jésus Christ est enterré. Les deux monuments Jvari et Svetitskhoveli sont inscrits dans la liste du patrimoine mondiale de l'UNESCO. Continuation vers Ananuri.

Jour  13     Gori - Uplistsikhe

Départ pour l'ancienne capitale et centre religieux de la Géorgie - Mtskheta située à 20 km de Tbilissi. Les historiens de la ville ce jourRetour à la 2e millénaire av. J.-C. Mtskheta a été la capitale de la Royaume-géorgienne d'Iberia au cours 500 av - 500AD. Voici Géorgiens accepté le christianisme au début de la 4ème siècle. La ville et ses monuments architecturaux sont répertoriés comme du monde des sites du patrimoine culturel par l'UNESCO. Visitez Jvari Monastère (6ème siècle) et la cathédrale Svetitskhoveli (11ème s.). Disque à Gori, une ville historique. La ville est surtout connue pour de son immense forteresse et comme un lieu de naissance de J.Staline. Visite Musée Staline. Déjeuner. Départ pour la grotte Uplistsikhe la ville remonte à l'c. septième Colombie-Britannique. Il contient une grande centrale salle pour les rites païens, salles de séjour ainsi que d'une église de la 9ème siècle.

Jour  14     David Gareja

Route vers David Gareja , monastère orthodoxe géorgienne située dans la région de Kakhétie de l'Est de la Géorgie . L’imposant complexe monastique de David Gareji a été construit au 6éme siècle dans un semi désert à la frontière d’Azerbaïdjan et abritait jusqu’à 1000 moines. Les grottes décorées de fresques colorées s’ouvrent sur un paysage de falaises sablonneuses au dessus d’un monastère ou vit de nouveau une  petite communauté religieuse. Retour à Tbilissi (ou Erevan)

Jour  15     Tbilissi - Départ

Transfert à l'aéroport. Envol pour votre prochaine destination.

 

FORMULE AQUARELLE

PRIX PAR PERSONNE : à partir de 2 390 € base 2 voyageurs.

Les prix comprennent : Hébergement en hôtel 3 étoiles avec petit-déjeuner et demi-pension selon programme, les transferts et le transport en véhicule privé avec chauffeur selon programme, guides locaux parlant français, les visites mentionnées au programme et les frais d’entrées.

Ils ne comprennent pas : Les vols internationaux, le visa, les pourboires et dépenses à caractère personnel, les primes d’assurances.

Budget des vols internationaux sur les principales compagnies aériennes. Budget moyen 600-700 euros. Le budget est donné hors taxes d’aéroport, hors promotion, au départ de Paris.

Erevan

Erevan est la capitale de la République de l’Arménie. Elle est la plus grande ville d’Arménie avec ses 1.200.000 habitants environ, les autres grandes villes de la république sont Gyumri (121.000 habitants), Vanadzor (100.000 habitants) et Abovian (54.000 habitants). La ville actuelle est en partie fondée sur l'ancienne cité urartéenne d'Erebouni (782 a. J.C.). À Erevan coule la rivière Hrazdan.

Echmiadzine  

Le grand complexe monastique d'Etchmiadzine, qui est actuellement le siège du catholicos de tous les Arméniens, est constitué de plusieurs édifices ou de groupes d'édifices datant des IVe, Ve, VIe et XVIIe siècles. Depuis 2000, le complexe religieux d'Etchmiadzine, ainsi que le site archéologique de Zvartnots, sont inscrits sur la liste du Patrimoine mondial de l'UNESCO. Aujourd'hui, le siège de l'Église apostolique arménienne abrite la chancellerie catholicossale, un grand séminaire et un musée.

Zvartnots       

C'est ici que se trouve l'un des plus importants sites archéologiques du pays, repris depuis 2000 sur la liste du patrimoine mondial de l'UNESCO avec la cathédrale et les églises d'Etchmiadzine. Signifiant « la force vigilante », la cathédrale du lieu a été construite de 642 à 662, sur l'initiative de Catholicos Nersès III dit « le Bâtisseur », le catholicos de l'époque. Après avoir renoncé un temps, en 652, au trône épiscopal, Nersès reprit ses fonctions en 658 et acheva en 662 la construction de l'église avec ses annexes séculières et ses murs défensifs. Zvartnotz a exercé une influence considérable sur l'architecture de cette époque, mais aussi sur celle des siècles suivants. L'édifice est en plan de tétraconque (quatre conques) à galerie circulaire. Il y avait à l'origine un grand palais ; le bâtiment a cependant été détruit à cause d'un tremblement de terre au Xe siècle. Ils ont été redécouverts au début du XXe  siècle par l'architecte Thoros Thoramanian, qui est l'auteur du premier projet de reconstruction. La cathédrale possède un plan original car elle est de forme circulaire.

Garni  

Le temple païen de Garni est l’unique monument hellénistique sur tout le territoire de l’Arménie. Le temple de Garni, construit sous le roi Tiridat Ier (77avant JC) avec ses remparts et autres monuments alentours, a une place particulière dans l’héritage architectural. Tout l’édifice est construit sur un plateau triangulaire et reprend cette forme. Le temple consacré à Mithra, dieu du soleil, appelé "le Temple du Soleil" s’est écroulé en 1679 à la suite d’un séisme. Il est restauré dans les années 1970 en utilisant l’énorme quantité de ruines et éléments authentiques demeurés sur place. Les parties manquantes ont été ajoutées en tentant de respecter les méthodes de constructions. Le temple Garni est construit en basalte. Au-dessus du stylobate s’élèvent les murs du naos et les 24 colonnes du portique. On accède à l’entrée principale par de larges gradins. Le complexe de la forteresse, résidence des rois arméniens, comportait des édifices palatins, des logements pour la garnison de la forteresse et d’autres locaux, aujourd’hui disparus.

Ashtarak        

C'est l'une des localités les plus anciennes de l'Arménie avec de nombreux monuments une culture, des traditions nationales et toujours visible dans la vie quotidienne.

Khor Virap    

Le monastère de Khor-Virap est le premier lieu saint de l'Arménie chrétienne. Moïse de Khorène raconte dans son Histoire de l'Arménie comment le roi Tiridate IV d'Arménie (ou Trdat) pourchassa et persécuta les chrétiens au Ve siècle. Grégoire (Krikor) Loussavoritch, futur Grégoire l'Illuminateur, fut jeté aux oubliettes (« Virap ») dans une fosse. Il survécut miraculeusement durant treize ans (par ailleurs, ce monastère est surnommé Prison de saint Grégoire ; Khor Virap signifie « puits profond »).

Karahunj (Zorats Karer)        

Karahunj (Zorats Karer) est un site archéologique préhistorique, où à une altitude de 1770 mètres au-dessus du niveau de la mer, un ancien complexe mégalithique se trouve. Juste de la route, vous verrez une série de monolithes rouge-brun qui s’étendent du sud vers le nord, et qui forment un cercle parfait dans le centre. Il a été prouvé que Karahunj fois servi d’observatoire, construit en VI millénaire avant JC.

Tbilissi

Tbilissi est la capitale de la Géorgie ainsi que sa plus grande ville. Construite aux bords du fleuve Mtkvari (Koura), le nom de la ville est lié aux sources sulfureuses chaudes (« Tbili » signifie chaud en géorgien). La ville, fondée au Vème siècle par le roi d’Ibérie Vakhtang Gorgassali, devient la capitale du Royaume de Géorgie Orientale au VIème siècle . Durant ses 1 500 ans d'histoire, Tbilissi fut un centre culturel, politique et économique important de la région du Causase. La capitale, comptant aujourd’hui environ 1.7 millions d’habitants, est démographiquement très diverse, elle a accueilli des communautés de différentes cultures, religions et ethnies. La ville, comme tout le pays, est majoritairement orthodoxe. Cependant, Tbilissi est une des très rares villes à posséder une synagogue et une mosquée, l’une à côté de l’autre, toutes les deux situées à côté d’une des églises les plus connues de Géorigie : celle de Metekhi. Des monuments tels que la Cathédrale de la Trinité, le Parc de la Liberté, l’Eglise de Metekhi, l’opéra de Tbilissi font la renommée de Tbilissi et en font une destination culturelle de premier choix.

Mtskheta        

Les églises historiques de Mtskheta, ancienne capitale du royaume de Géorgie, sont des exemples exceptionnels de l'architecture religieuse du Moyen Âge dans la région du Caucase. Elles témoignent du haut niveau artistique et culturel qu'avait atteint cet ancien royaume. Déjà habitée au IIe siècle av J.C, Mtskheta, qui tire son nom de Mtskhetos, fils de Kartlos, l'aïeul légendaire du peuple géorgien, est restée dans le coeur du peuple la capitale spirituelle. Il faut dire qu'elle abrite les deux plus grandes églises du pays, le monastère de Djvari et la cathédrale de Svetitskhoveli. Le premier s'éleve sur les hauteurs d'une butte rocheuse et est célèbre pour sa croix érigée par Sainte Nino au IVe siècle pour marquer l'arrivée du Christianisme en Géorge. La seconde, a été un lieu de coronations et d'enterrement des monarques géorgiens pendant plusieurs siècles mais si elle est considérée comme l'un des endroits les plus saints de l'état, c'est surtout parce que ses murs protègent la tunique ayant appartenu à Jésus. Le monastère de Samthavro et celui de Chiomrvimé ont aussi beaucoup de charme.

Vous n'avez pas trouvé ce qu'il vous faut? Appelez-nous! +33 1 43 13 29 29
© 1994 - 2019, AN INCENTIVES. NostalAsie-NostaLatina, voyagiste spécialisé, organisateur des voyages sur-mesure en Asie, Asie Centrale, Russie et en Amérique Latine (Amérique Centrale et Amérique du Sud)
DEMANDER UN DEVISLA GAZETTE