Vietnam: Quatre sites hors des sentiers-battus à découvrir d’urgence

Viêtnam   |   12/09/2019   107 vues

Chapo: Pour ceux qui comptent visiter le Vietnam en trois semaines, on peut ajouter un périple dans l’une des régions montagneuses du Nord ou/et une prolongation dans le delta du Mékong, selon la durée souhaitée et le budget. Pour un deuxième voyage, en plus du circuit classique du Prélude, pourquoi ne pas tenter de découvrir ces provinces certes un peu moins connues mais charmantes car ses populations ne sont pas encore habituées à la présence des touristes étrangers.

Vietnam: Quatre sites hors des sentiers-battus à découvrir d’urgence

Chapo: Pour ceux qui comptent visiter leVietnam en trois semaines,on peut ajouter un périple dans l’une des régions montagneuses du Nord ou/et une prolongation dans le delta du Mékong, selon la durée souhaitée et le budget. Pour un deuxième voyage, en plus du circuit classique du Prélude, pourquoi ne pas tenter de découvrir ces provinces certes un peu moins connues mais charmantes car ses populations ne sont pas encore habituées à la présence des touristes étrangers.

 

  1. Hoà-binh, l’autre montagne des ethnies minoritaires dans le nord

A 70 km au sud-ouest de Hànôi se trouve la province de Hoa-binh, où vivent les ethnies Muong et Thaï. Ce sont les deux ethnies qui possèdent une culture remarquable concernant leur artisanat, leur musique, et leur mode de vie. La tribu Muong est la seule qui utilise encore de nos jours des tambours de bronze inventés il y a trois mille ans. Ils vivent toujours sous un régime matriarcal, cultivent le riz sur brûlis et pratiquent la chasse. Hoa-binh offre de belles vues sur les rizières en terrasse et un aperçu des extraordinaires moulins à eau aux énormes roues en bambou. L’excursion d’une ou deux journées depuis Hanoi permet de visiter un village Muong avec ses maisons en bambou et en bois construites sur pilotis, la rivière noire et son impressionnant barrage hydroélectrique.

L’excursion à Hòa-bình peut être faite en deux jours avec une nuit sur place comme une extension depuis Hà-nôi dans un itinéraire «Prélude vietnamien: Les sites majeurs».

 

  1. Bac-ninh, la culture millénaire du delta du fleuve Route au nord

Bac-ninh est le chef-lieu de la province la plus typique du Tonkin. C’est le côté "continental" de la campagne tonkinoise, lieu de culte du Génie tutélaire de quelques villages des environs. C’est ici qu’on apprend que le temple du Génie fondateur ou protecteur du village, sert également de point de réunion pour les habitants. On peut assister à des chants alternés entre garçons et filles dans la cour du temple des Rois LY (10èmesiècle) au village de Dinh-bang au printemps. Sur le chemin du retour à Hànôi via le nouveau pont de Chuong-duong, vous verrez sur votre droite le célèbre pont Long Biên (appelé Paul Doumer pendant les années 30, ce pont fut pendant longtemps le seul pont reliant Hànôi avec ses provinces du nord), qui fut gravement endommagé par les bombardements pendant la guerre. A ce jour toujours debout, ouvert à la circulation mais interdit aux voitures, sa courbe gracieuse témoigne toujours d’un passé français qu’affectent affectionnent particulièrement les anciennes générations de Hanoïens.

La balade à Bac-ninh peut être faite en une journée depuis Hà-nôi dans un itinéraire «Vietnam classique».

 

  1. Buon Me Thuot, les Hauts-Plateaux du centre

C'est la ville la plus grande des Haut Plateaux, ces terres en haut de la côte centrale entre Da-nang et Nha-trang. Buon Me Thuot est le chef-lieu de la province de Dak Lak et elle est connue comme la capitale régionale voire nationale du café. Ce qu’on aime ici, c’est le climat tempéré, ce sont les grandioses paysages avec cascades, lacs, champs de café à flan de montagnes. L'ethnie la plus nombreuse à Buon Me Thuot est des Ê-dê (du groupe ethnique des Rhade). Les Mnongs vivent aussi dans plusieurs villages au Nord de la province. Le Musée ethnographique de la ville peut vous donner une brève introduction au mode de vie des ethnies des Hauts Plateaux. De belles cascades et chutes d’eau comme Dray Nur, Dray Sap et Gia ne sont qu'à quelques kilomètres de la ville.

 

L’extension à Buon Me Thuot peut être faite depuis Da Nang ou Ho Chi Minh ville en avion, on peut aussi l’atteindre par la route depuis Pleiku. Elle dure entre quatre et cinq jours et peut être rajoutée à un premier voyage classique mais nous recommandons plutôt de la faire dans un second voyage au Vietnam.

 

  1. Phan-rang, ville côtière remplie d’histoire

Carrefour routier et chef-lieu de la province de Ninh Thuan, cette ville se trouve être le point de départ de nombreuses excursions pour les alentours. En effet, la province est habitée par les Cham, les derniers descendants du royaume du Champa, autrefois très puissant. Elle abrite par conséquent nombre de leurs vestiges, comme les tours Cham de Po Klong Garai, restes d'une temple hindouiste restaurés en 1975. Du haut du site, on peut y voir une très belle vue sur les environs.

On accède à Phan-rang facilement quand on décide d’aller de Hoi-an à Saigon par la route ou par le train, il suffit de faire une halte de quelques jours (de 2 à 5 jours) selon la durée totale de votre voyage au Vietnam, votre point de départ et votre intérêt personnel (voyage avec accent culturel et archéologique). Si l’on prend l’avion, on peut s’arrêter à l’aéroport de Nha-trang et faire une excursion depuis Nha-trang.

 

Dix choses à faire absolument lors de son premier voyage au Vietnam

 

  1. Quang-binh, terres inconnues ou presque

Connu dans le monde entier (si, si) par la découverte de la grotte de Son Doong en son territoire (la grotte la plus grande du monde, un des dix meilleurs sites mondiaux d’aventure à découvrir dans votre vie… rien que ça), le reste de cette superbe province reste inconnu pour les grands voyageurs. En fait, avant la découverte de Son Doong dont l’exploration reste difficile, onéreuse et réservée à un public très restreint, le parc national de Phong Nha – Ke Bang est beaucoup plus accessible. Il a été déjà retenu comme patrimoine de l’Humanité par l’UNESCO, on y découvre un paysage karstique merveilleux avec sa grotte longue de plus de 22 kilomètres où l’on peut balader en barque pour les apprentis de spéléologues. Quang-binh vous charmera aussi par ses rivières et ses fleuves, par ses plages de plusieurs kilomètres, par ses rizières à perte de vue jusqu’aux lignes majestueuses de la Cordillère annamite, et surtout par la gentillesse de ses habitants.

Située entre et Hanoi et Hue, Quang-binh est accessible par train, ou en voiture (200 km au nord de Huê), ou en avion depuis Hanoi et de Ho Chi Minh ville.

 

 

 

 

 

Cet article a reçu 1 vote / note moyenne: 5
Vous n'avez pas trouvé ce qu'il vous faut? Appelez-nous! +33 1 43 13 29 29
© 1994 - 2019, AN INCENTIVES. NostalAsie-NostaLatina, voyagiste spécialisé, organisateur des voyages sur-mesure en Asie, Asie Centrale, Russie et en Amérique Latine (Amérique Centrale et Amérique du Sud)
DEMANDER UN DEVISLA GAZETTE