1 050/ Personne

Azerbaidjan, Géorgie et Arménie Départs Garantis 2019

Type: Voyage en groupe

Durée: 11 jours/10 nuits


Envie d'un circuit combiné des pays d'Asie Centrale. Ce tour, garantis dès 2 personnes est fait pour vous et vous permettra de découvrir en quelques jours le meilleur de l’Azerbaïdjan, de la Géorgie et de l'Arménie.

Pour avoir mon prix

Itinéraire de ce circuit en Azerbaïdjan, en Géorgie et en Arménie

Bakօu - Péninsule Apchéron - Bakou - Gobustan - Bakou - Tbilissi - Mtskheta – Tbilissi - Uplistsikhe - Ananuri – Tbilissi - Sadakhlo - Lac Sevan - Erevan - Etchmiadzin - Erevan - Garni - Geghard - Erevan

 

Déroulement du programme

Jour   1    Paris - Bakou         

Envol à destination de Bakou vol non inclus. Arrivée le jour même. Transfert à l'hôtel et temps libre.

Jour   2    Bakou                     

Tour de ville panoramique et visite des monuments historiques et architecturaux : partie médiévale de la ville - Ichiari Shiakhar, le palais des Chirvanchahs, tour de Maiden, bains publics médiévaux, Karavansaray, Ateliers d'artisanat, magasins des tapis et d'antiquités. Plus tard, temps libre pour explorer la ville vous-même. Suggestion : balade en bateau à la mer Caspienne (si les conditions météorologiques le permettent), ou balade le long du Boulevard.

Jour   3    Bakօu - Péninsule Apchéron - Bakou      

Visite du marché des fermiers avec épices et sucreries orientales. Départ pour l’ancien temple Zoroastrian Ateshgah (Temple du feu) sur la péninsule Apchéron. Le territoire du temple est célèbre dans le monde entier pour son phénomène naturel unique : échappement chaud de gaz naturel. Retour à Bakou, visite le centre Heydar Aliyev, créé par l’architecte irako-britannique Zaha Hadid et célèbre pour son architecture distinctive. Temps libre.

Jour   4    Bakou - Gobustan - Bakou - Train pour Tbilissi   

Visite du parc national de Gobustan au Sud de Bakou, entre le Grand Caucase et la mer Caspienne. Ici, autrefois étaient les demeures de l'homme préhistorique qui a laissé de nombreuses peintures rupestres. Continuation en véhicule local pour visiter les célèbres volcans de boue. Retour à Bakou. Temps libre en centre-ville jusqu'au transfert à la gare. Départ à 21h00.
● Il n'y a pas de restaurant dans le train et nous recommandons d'acheter des collations pendant la promenade en ville.

Jour   5    Tbilissi - Mtskheta - Tbilissi         

Arrivée à Tbilissi le matin en train (10h30). Rencontre avec le guide. Route pour l'ancienne capitale de la Géorgie : Mtskheta (classé dans la Liste du patrimoine mondial de l'UNESCO). Le christianisme en Géorgie a commencé à partir de cette ville au 4ème siècle. Visite de la cathédrale de Svetitskhoveli (11ème siècle) centre spirituel du pays. Continuation vers le sommet d'une haute falaise avec le monastère de Jvari, une vue panoramique splendide, les deux rivières : Aragvi et Mtkvari se rejoignent. Retour à Tbilissi. Enregistrement à l'hôtel.

Jour   6    Tbilissi                   

Visite guidée de Tbilissi. La partie historique de Tbilissi est située au pied de la forteresse de Narikala et charme les visiteurs avec ses rues romantiques et étroites, ses belles façades et ses sites pittoresques l'uns à côté de l'autres dont l'église Metekhi, Synagogue, cathédrale de Sioni, pont de la paix, église d'Anchiskhati et célèbres bains publics de soufre. Sa partie moderne n'est pas moins impressionnante, en particulier l'avenue Rustaveli avec son exquise architecture du 19ème siècle. Visite du trésor du musée géorgien. Artefacts dorés du 1er millénaire avant JC et plus. Temps libre.

Jour   7    Tbilissi - Uplistsikhe - Ananuri - Tbilissi  

Visite de la ville de grotte d'Uplistsikhe près de Gori. Au cours des siècles, Uplistsikhe a servi comme lieu à fins résidentielles mais également comme un lieu pour des rituels païens. Les aspects fonctionnels de la ville sont encore clairement visibles dans ses vestiges, y compris un théâtre antique, la salle des rituels païens, celliers etc. La route de la soie passait là-bas, on peut encore voir ses traces. Visite d'une cave locale pour déguster du vin géorgien. La Géorgie est considérée comme la patrie du vin. L'histoire de la vinification remonte à 6000 millénaire avant JC, on compte déjà 8000 millésimes. L'ancienne méthode géorgienne de filière viticole dans des bocaux d'argile souterrains est unique et classée dans la Liste du patrimoine mondial de l’UNESCO. Continuation vers l'autoroute militaire de la forteresse d'Ananuri et retour à Tbilissi.

Jour   8    Tbilissi - Sadakhlo - Lac Sevan - Erevan  

Continuation vers la frontière Géorgie-Arménie à Sadakhlo / Bagratashen. Après les formalités aux frontières, vous allez changer de guide et de véhicule. Démarrage de votre découverte de l'Arménie par le complexe monastique de Haghpat (976 après JC) qui est parmi les œuvres remarquables de l'architecture arménienne médiévale et classé dans la Liste du patrimoine mondial de l’UNESCO. Continuation de la route vers le lac montagneuses de Sevan : l'émeraude d'Arménie. C'est le deuxième plus grand lac d'eau douce alpin au monde et le plus grand du Caucase. C'est un immense lac de montagne qui occupe un grand territoire de la surface de l’Arménie, situé à environ 1900 mètres d'altitude. Route vers la péninsule de Sevan avec le monastère de Sevan (8-9ème siècles). Continuation vers la capitale de l’Arménie : Erevan. Enregistrement à l'hôtel.

Jour   9    Erevan - Etchmiadzin - Erevan     

Tour de ville à Erevan avec la visite du parc commémoratif et du mémorial de Tsitsernakaberd. Continuation vers l'Etchmiadzin, qui est loin au total 20 km d'Erévan. La cathédrale d'Etchmiadzin est connue comme le centre de l'église arménienne et l'une des premières églises chrétiennes du monde. Retour à Erevan avec un arrêt vers les ruines du temple de Zvartnots : la perle de l'architecture du 7ème siècle, qui est classé dans la liste du patrimoine mondial de l'UNESCO.

 • Visite facultative à l'usine célèbre de Cognac d'Erevan fondée en 1887. La barre propose des dégustations de divers âge et chateau sorte de brandy.

Jour   10   Erevan - Garni - Geghard - Erevan

Visite du Matenadaran qui contient des documents historiques de toute l'Europe et de l'Asie depuis des siècles. On y trouve le premier exemplaire de la Bible en arménien et les évangiles qui fascinent avec leurs belles miniatures. Départ pour le temple de Garni. La citadelle et le temple païen de Garni sont des monuments pittoresques de l'époque hellénistique et des œuvres impressionnantes de l'ancienne architecture arménienne. On trouve un magnifique monument de l'architecture arménienne médiévale au Nord-est de Garni, plus haut que la gorge de la rivière d’Azat : le monastère de Geghard classé dans la Liste du patrimoine mondial de l'UNESCO. Retour à Erevan.

Jour   11   Erevan départ                                 

Transfert à l'aéroport (sans guide) et départ.

 

Prix par personne, à partir de :  1050 €/pers. base chambre double/twin. Supplément Single : 210 €. 

Calendrier de voyage d’Avril à Octobre 2019 : 

19.04-29.04.2019

02.08-12.08.2019

06.09-16.09.2019

11.10-21.10.2019

Selon disponibilité. Minimum de départ : 2 participants

Comprenant : Logement base double/twin petit déjeuner en hotel 3*, voiture, chauffeur, guide francophone, tous les transferts, toutes les excursions et les frais d'entrée aux monuments mentionnés dans le programme, billet de train de nuit (compartiment partagé 4 pers) de Bakou à Tbilissi, 1 dégustation de vin en Géorgie,

Ne comprenant pas : les billets d'avion, le visa Azerbaidjan, les assurances voyage, les boissons alcoolisées, les pourboires, les dépenses additionnelles

 

Bakou :

Bakou est mentionné pour la première fois dans l'histoire au VIe siècle. La ville gagna en importance après un tremblement de terre qui détruisit Shamakhi et le chah Ahsitan I en fit sa nouvelle capitale au XIIe siècle. En 1501 le chah safavide Ismail Ier assiégea la ville. À cette époque la ville était ceinte de puissants remparts qui étaient protégés par les flots de la mer sur un côté et sinon par un large fossé . En 1604 la ville fut ruinée par le chah Abbas Ier. Le centre de Bakou est composé de la vieille ville fortifiée, inscrite avec la tour de la Vierge (Qiz Qalasi) et le palais de Shirvanshahs au Patrimoine mondial de l'Unesco en décembre 2000, devenant ainsi le premier endroit d'Azerbaïdjan à être inscrit au Patrimoine mondial. Les rues y sont sinueuses et étroites ; certaines n'ont pas encore été complètement remises en état, celles qui le sont ont parfois subi une modernisation tellement énergique qu'il devient difficile de reconnaître la « vieille ville »... 

Péninsule d'Apchéron :

La péninsule d'Apchéron est la pointe du pays qui se jette dans la Mer Caspienne. Elle est situé à 28 m sous le niveau de la mer. Elle forme avec la capitale le "grand Bakou". Sur l'Apchéron se situent un des plus anciens puits de pétrole du monde, et les uns des premiers puits de pétrole commerciaux . Les facteurs géographiques et géologiques ont contribué au fait que tout l'Apchéron, le territoire de Bakou y compris a été habité il y a déjà 20 000 ans (un camp de l'homme primitif se trouve près de la cité Eni-Surakhani). Toute la péninsule est riche de vestiges de camps préhistoriques, à Kourganes, vestiges de l'âge du bronze et du début de l'âge du fer. C'est également ici  qu'ont été découverts les sortes des complexes funéraires avec des sépultures antiques et des figures anthropomorphes de pierre, qu'on ne trouve pas dans les autres régions de l'Azerbaïdjan et du Caucase (village Dyubyandy, Tyurkyany, Hashahuna, Mardakan, Shuvelan). A Pirallahi, sur le lac Zikh, à Binagadi et à Amiradzhany ont été trouvés des étraces préhistorique  (IIIe-Ier millénaire avant J.-C.). 

Tbilissi :

Tbilissi est la capitale de la Géorgie ainsi que sa plus grande ville. Construite aux bords du fleuve Mtkvari (Koura), le nom de la ville est lié aux sources sulfureuses chaudes (« Tbili » signifie chaud en géorgien). La ville, fondée au Vème siècle par le roi d’Ibérie Vakhtang Gorgassali, devient la capitale du Royaume de Géorgie Orientale au VIème siècle . Durant ses 1 500 ans d'histoire, Tbilissi fut un centre culturel, politique et économique important de la région du Causase. La capitale, comptant aujourd’hui environ 1.7 millions d’habitants, est démographiquement très diverse, elle a accueilli des communautés de différentes cultures, religions et ethnies. La ville, comme tout le pays, est majoritairement orthodoxe. Cependant, Tbilissi est une des très rares villes à posséder une synagogue et une mosquée, l’une à côté de l’autre, toutes les deux situées à côté d’une des églises les plus connues de Géorigie : celle de Metekhi. Des monuments tels que la Cathédrale de la Trinité, le Parc de la Liberté, l’Eglise de Metekhi, l’opéra de Tbilissi font la renommée de Tbilissi et en font une destination culturelle de premier choix.

Etchmiadzine :

Le grand complexe monastique d'Etchmiadzine, qui est actuellement le siège du catholicos de tous les Arméniens, est constitué de plusieurs édifices ou de groupes d'édifices datant des IVe, Ve, VIe et XVIIe siècles. Depuis 2000, le complexe religieux d'Etchmiadzine, ainsi que le site archéologique de Zvartnots, sont inscrits sur la liste du Patrimoine mondial de l'UNESCO. Aujourd'hui, le siège de l'Église apostolique arménienne abrite la chancellerie catholicossale, un grand séminaire et un musée.

Garni : 

Le temple païen de Garni est l’unique monument hellénistique sur tout le territoire de l’Arménie. Le temple de Garni, construit sous le roi Tiridat Ier (77avant JC) avec ses remparts et autres monuments alentours, a une place particulière dans l’héritage architectural. Tout l’édifice est construit sur un plateau triangulaire et reprend cette forme. Le temple consacré à Mithra, dieu du soleil, appelé "le Temple du Soleil" s’est écroulé en 1679 à la suite d’un séisme. Il est restauré dans les années 1970 en utilisant l’énorme quantité de ruines et éléments authentiques demeurés sur place. Les parties manquantes ont été ajoutées en tentant de respecter les méthodes de constructions. Le temple Garni est construit en basalte. Au-dessus du stylobate s’élèvent les murs du naos et les 24 colonnes du portique. On accède à l’entrée principale par de larges gradins. Le complexe de la forteresse, résidence des rois arméniens, comportait des édifices palatins, des logements pour la garnison de la forteresse et d’autres locaux, aujourd’hui disparus. 

Vous n'avez pas trouvé ce qu'il vous faut? Appelez-nous! +33 1 43 13 29 29
© 1994 - 2019, AN INCENTIVES. NostalAsie-NostaLatina, voyagiste spécialisé, organisateur des voyages sur-mesure en Asie, Asie Centrale, Russie et en Amérique Latine (Amérique Centrale et Amérique du Sud)
DEMANDER UN DEVISLA GAZETTE