La Soie Thaïe et Jim Thompson

Thaïlande   |   09/12/2018   338 vues

Dans vos différents voyages en Asie, vous vous émerveillerez déjà devant les kimonos japonais ou encore les pièces d’apparat des costumes royales thaïes d’un fast somptueux. Les plus belles pièces sont en soie, noble tissu qui a laissé son nom à la plus belle route qui fait rêver tous voyageurs de tous les temps. Laissons explorer quelques pistes autour de ce tissu en Thaïlande.

La Soie Thaïe et Jim Thompson

Depuis toujours en Europe et en Asie la soie est indiscutablement le plus noble des tissus. Cette étoffe dont la filature est tirée du cocon des vers à soie nourris exclusivement aux feuilles de mûriers possède le plus d’adjectifs sur sa finesse, sa beauté, sa sophistication et son confort. On élève les vers à soie, on les laisse coconner, on prend les cocons pour mettre dans de l’eau bouillante et on file de la même manière des peuples indiens qui file la laine de lamasdans les Andes, avant de les mettre sur des métiers à tisser.

On ignore quand la fabrication de la soie a été inventée ou importée en Thaïlande, on sait qu’à ce jour, la soie fait partie intégrante de l’artisanat Thai. Les touristes connaissent le village de San Khamphaeng près de Chiang Mai, mais les puristes savent qu’il est possible d’aller voir la procédure, du moins de tissage, dans le village de Tha Sawang. Ce petit village est situé près de Surin dans un cadre bien plus authentique au cœur de la région de l’Isan (nord-est Thaïlande), on peut y passer entre deux visites des vestiges pré-angkoriens.

La soie thaïe se distingue des autres par des couleurs chatoyantes, des mélanges de motifs bien caractéristiques du folklore thaï, mais avec l’empreinte de Jim Thompson, cet aventurier, architecte et artiste débordé de goût et de créativité la soie thaïe portera une autre lettre de noblesse qui n’ont rien à envier aux créations des stylistes les plus prestigieux du monde.

La visite de sa maison à Bangkok, devenue un musée de bel artisanat thaï est un vrai bonheur pour ceux qui veulent retrouver au cœur de Bangkok trépidant un peu de nostalgie du royaume Siam d’antan.

Astuce de NostaLiens : Une location de voiture avec ou sans chauffeur sera la plus adaptée pour visiter Surin, Tha Sawang et les ruines aux alentours. Par contre, la Maison de Jim Thompson se visite aisément avec des moyens de transports publics à Bangkok.

Cet article a reçu 1 vote / note moyenne: 5
Vous n'avez pas trouvé ce qu'il vous faut? Appelez-nous! +33 1 43 13 29 29
© 1994 - 2019, AN INCENTIVES. NostalAsie-NostaLatina, voyagiste spécialisé, organisateur des voyages sur-mesure en Asie, Asie Centrale, Russie et en Amérique Latine (Amérique Centrale et Amérique du Sud)
DEMANDER UN DEVISLA GAZETTE