Fugue à la Gran Sabana

Type: Itinéraires hors des sentiers battus

Durée: 5 jours/4 nuits


Ce voyage à travers la Gran Sabana ne peut ressembler à n'importe quel voyage en Amérique Laine : Les tepuys, les rivières, les indiens, la jungle, les pistes... tout est démesuré et touT simplement incroyable..

Pour avoir mon prix

Itinéraire de ce circuit sur mesure au Venezuela

Caracas - Ciudad Bolivar - Gran Sabana - Paraitepuy - Gran Sabana - Puerto Ordaz

 

Déroulement du programme

Jour 1    Caracas - Ciudad Bolivar

Dans la matinée, vol Caracas - Ciudad Bolivar. Visite de la vieille ville. L'après-midi, excursion en bateau sur le fleuve Orinoco, où il est parfois possible d'observer les dauphins d'eau douce. Repas sur la terrasse de l'hôtel, avec vue sur l'Orinoco.

Jour 2     Gran Sabana

L'or de El Callao. Après un copieux petit déjeuner, départ en véhicule 4X4 pour la Grande Savane. Visite d'une mine d'or artisanale prés du village de El Callao. En fin d'après-midi, installation dans un campement confortable (lodges), en plein cœur de la zone minière

Jour 3    Gran Sabana - Paraitepuy

Après un parcours d'ascension (route) à travers l'épaisse forêt tropicale, nous nous arrêtons au rocher de la Vierge, énorme rocher de granit. Vue panoramique sur la forêt. Un peu plus haut (à peu prés 1200 mètres d'altitude), nous pénétrons sur le plateau de la Grande Savane. Sur l'horizon apparaissent les silhouettes des Tepuys. A midi, baignade dans les eaux cristallines de Kamoiran. Déjeuner au village indigène de San Francisco de Yuruani. Nous continuons notre parcours sur la piste du village de Paraitepuy, à 2500 mètres d'altitude, et que nous atteindrons après avoir traversé le lit de 2 rivières. Le panorama sur la Grande Savane est exceptionnel (360°). A une douzaine de kilomètres, le majestueux Roraima, l'un des plus grands tepuy du plateau guyanais, écrase la savane environnante de ses immenses falaises. Installation en hamac sous un techo de palma indigène spécialement aménagé pour nous recevoir.

Jour 4     Gran Sabana

Les Pémons et la rivière de Jaspe. Après un copieux petit déjeuner, visite de la communauté indigène Pémon sous la conduite de leur capitaine. Visite des cultures et fabrication du manioc complètent la visite. En fin de matinée, nous reprenons les véhicules pour la rivière de Jaspe, l'un des joyaux de la Grande Savane. La rivière s'étale sur un magnifique fond rocheux de pure Jaspe, aux couleurs jaunes, orangées et rouges. Baignade sous une cascade, véritable escalier de Jaspe. Nuit au campement de Chivaton, dans de spacieuses chambres (doubles ou triples suivant la disponibilité du moment).

Jour 5     Gran Sabana - Puerto Ordaz

Le Chinak Meru. Après une heure de piste, arrivée au petit village indigène de Iboribo. Sous la conduite d'un guide indigène, 3-4 d'heure de pirogue et de marche facile seront nécessaire pour arriver en haut du Chinak Meru, l'une des plus belle chutes d'eau de la Grande Savane. Ses eaux se précipitent dans un immense cirque, 105 mètres plus bas. Un petit sentier permet de descendre au bas de la chute. Il nous conduira jusqu'au Pozzo Escondido, petite cascade agrémentée d'une piscine naturelle, entourée de forêt, où les baigneurs trouveront leur bonheur. En fin de matinée, nous entamons le trajet de retour sur Puerto Ordaz, où nous arriverons en fin de journée. Installation dans un hôtel**. Dîner dans un restaurant traditionnel.

Gran Sabana

La Gran Sabana est un plateau situé au sud-est du Vénézuela entre le Brésil et la Guyana. Ces paysages préhistoriques consistent de canyons encaissés, de surprenantes formations rocheuses, de forêts impénétrables et de savanes traversées par une multitude de cours d'eau et de cascades. L'aspect le plus impressionnant de la Gran Sabana, est la présence de centaines de mythiques " Tepuys ", de haute montagnes tabulaires datant d'une époque ancienne, lorsque l'Afrique et l'Amérique ne formaient qu'un seul continent.

Ciudad Bolivar

Autrefois appelée San Tomé de Guayana de Angostura del Orinoco, la ville a été rendue célèbre par le discours qu'y prononça Simon Bolivar. Discours où il énonçait notamment les principes de la formation de la Grande Colombie composée du Vénézuéla, la Colombie et de l'Équateur. Le Libertador utilisait aussi fréquemment la ville comme base de ses attaques. L'actuelle capitale du plus vaste État du pays, habité par 300 000 âmes, a été rebaptisée Ciudad Bolibar en 1848 et ne manque pas une occasion de rappeler sa relation au glorieux homme. De son passé, Ciudad Bolivar a gardé un charmant centre commercial - l'un des plus beaux du pays - autour de la belle plaza Bolivar.

 

Vous n'avez pas trouvé ce qu'il vous faut? Appelez-nous! +33 1 43 13 29 29
© 1994 - 2019, AN INCENTIVES. NostalAsie-NostaLatina, voyagiste spécialisé, organisateur des voyages sur-mesure en Asie, Asie Centrale, Russie et en Amérique Latine (Amérique Centrale et Amérique du Sud)
DEMANDER UN DEVISLA GAZETTE