4 690/ Personne

Le duo Argentine-Chili : le Nord et le Sud

Type: Tendance Voyage

Durée: 23 Jours/22 Nuits


A travers ce grand tour de l'Argentine et du Chili vous découvrirez des paysages d'une infinie variété du désert à la glace. Votre agence Nostalatina saura vous contactez votre voyage sur-mesure sur entre Altiplano et Patagonie.

Pour avoir mon prix

Itinéraire de ce circuit sur mesure en Argentine et au Chili

Buenos Aires - Salta - Cafayate - Purmamarca - San Pedro de Atacama - Valparaiso - Puerto Natales - Torres del Paine - El Calafate - El Chalten - Buenos Aires

 

Déroulement du programme

               

Jour 1    Buenos Aires

Arrivée, transfert à l'hôtel.
Suggestions:Visite de la capitale monumentale de l'Argentine : la place de Mai avec ses édifices, la cathédrale et la Casa Rosada, l'avenue 9 juillet, le théâtre Colon et les quartiers typiques de la ville: la Boca ou encore la Recoleta. option: possibilité de ballade en vélo.

Jour 2    Buenos Aires (vol) - Salta

Transfert à l'aéroport. Envol pour Salta. Accueil et transfert à l'hôtel. Reste de la journée libre.
Suggestions de visite de Salta : le Cabildo (édifice historique), la Cathédrale, les Églises de Saint François et de La Vina, le Couvent de Saint Bernard des Sœurs Carmelitas, balade dans la vieille ville avec ses belles maisons anciennes. On peut aussi faire une ascension au Mont Saint Bernard en télécabine, pour la vue panoramique sur la ville. Au milieu d’un paysage de montagnes vertes et de rivières cristallines on peut aller jusqu’à San Lorenzo, son marché artisanal où on trouve des fines pièces en argent et en cuir, de la poterie et des tricots rustiques. Dans la soirée, envol pour votre prochaine destination.

Jour 3    Salta - Cachi (ruta 40) - Cafayate

Journée de route pour la vallée de Calchaquies, nous traversons Molinos, Angastaco, Ceclantas et San Carlos, ces petites villes coloniales au charme un peu désuet pour arriver à Cafayate, petite ville d'aspect colonial en plein milieu des vignobles.

Jour 4    Cafayate - las Conchas - Salta (Est)

Le matin balade dans la ville de Cafayate, puis, suivant la superbe et irremplaçable vallée (quebrada) de las Conchas par la route 68 à l'Est, retour à Salta.

Jour 5    Salta - Salvador de Jujuy - Purmamarca

Route pour Jujuy, cette ville occupait une position stratégique à l’époque des empires Inca et colonial, visite du centre ville. Nous traversons la vallée de Siancas pour y découvrir une belle région de  Purmamarca au pied du Mont des Sept Couleurs. C'est à quelques pas d'ici que nous passons le Tropique du Capricorne qui traverse la province par Huacalera et Uquia. Arrivée à Purmamaca, village colonial encadré par un incroyable ciel bleu et de son site Los Coloraditos.

Jour 6    Purmamarca - Tilcara - Humahuaca- Salta

Le matin séance de photo indispensable de la montagne de Sept Couleurs. Visite de la ville de Humamarca, puis départ de la balade dans la vallée de Humahuaca (la quebrada de Humahuaca) sur une cinquantaine de kilomètre. Visite de la ville fortifiée de Tilcara, appelée Pucará, perché à près de 2500m dans la vallée des Peintres, une forteresse de l'époque Inca, de son jardin botanique en hauteur et le Musée Anthropologique. Déposez le véhicule en ville.

Jour 7    Salta (Arg.) - San Pedro de Atacama (Chili)

Transfert à la station de bus, bus pour San Pedro de Atacama (Chili). A l'arrivée, transfert à l'hôtel par notre correspondant chilien, libre.

Jour 8    San Pedro de Atacama - Toconao - Salar de Atacama - Lagunes Altiplaniques - San Pedro de Atacama

Excursion au Salar d'Atacama et visite du parc national Los Flamencos et des lagunes de Chaxa. Visite au passage du village de Toconao avec son étonnante église San Lucas (18è s.) et son campanile. Petit détour par la faille de Jerez avec ses jardins et ses vergers. Déjeuner pique-nique. Nous nous dirigerons ensuite vers le village de Socaire (3.200 m) puis vers les lagunes Miscanti et Miñiques à 4200m d'altitude. Retour en début de soirée à San Pedro.

Jour 9    San Pedro De Atacama - Geysers Du Tatio - Calama (vol) - Santiago - Valparaiso

Départ à l’aube pour aller visiter les geysers du Tatio (4300m) en pleine cordillère des Andes. L'activité volcanique  culmine à l'aube peint le paysage de fumerolles et  des vapeurs d’eau chaude. Retour à San Pedro de Atacama vers midi. Descente sur Calama. Envol pour Santiago. A l’arrivée, transfert pour Valparaiso.

Jour 10   Valparaiso - Viña Del Mar  - Valparaiso

Journée de balade à Valparaiso et Viña del Mar, la seconde région métropolitaine en importance du Chili.
Suggestions: Départ pour le port mythique de Valparaiso, principal port du pays, ville d’aventuriers, ancienne étape des navigateurs sur la route du Cap Horn. Visite de la ville avec ses antiques funiculaires qui montent à l’assaut des 45 collines de la ville, les maisons accrochées au flanc de ces collines illuminent la baie. L’après-midi, visite de Vina del Mar, station balnéaire préférée des Santiaguinos.

Jour 11   Valparaiso - Santiago (vol) - Punta Arenas - Puerto Natales

Transfert à l'aéroport pour prendre un vol dans la matinée vers Punta Arenas. Courte visite de la capitale de la Patagonie chilienne et route pour Puerto Natales (env. 3-4h de route).

Jour 12   Puerto Natales - Torres del Paine - Puerto Natales

Visite toute la journée du parc en commençant par la visite de la grotte du milodon, visite des lacs Sarmiento, Toro, Pehoe et Nordenskjöld et des chutes d'eaux Salto Chico et Salto Grande. Arrivée au lac Grey, visite de la plage où viennent s'échouer des icebergs provenant du glacier du même nom. Retour à Puerto Natales en fin de journée.

Jour 13   Puerto Natales - Glaciers Balmaceda et Serrano - Puerto Natales

Embarquement sur le 21 de Mayo pour une navigation dans le fjord Ultima Esperanza, visite des glaciers Serrano et Balmaceda. Retour à Puerto Natales.

Jour 14   Puerto Natales - El Calafate

Transfert à la station de bus, bus pour El Calafate (Arg.). Arrivée, transfert à l'hôtel.

Jour 15   El Calafate - Les glaciers Upsala et Spegazzini - El Calafate (Ríos de Hielo (les rivières de glace))

Excursion en regroupé avec guide parlant anglais: Départ matinal vers le port de Punta Bandera (47km de Calafate) et appareillage (8h30) à bord d'un bateau pour découvrir les rivières de glace sur le lac et le bras nord du fleuve de Argentino puis le canal Upsala. Observation de la Barrera de hielo. Navigation entre les icebergs jusqu’à se retrouver en face du glacier Upsalla. Sa superficie de 800 km2 équivaut à 4 fois la ville de Buenos Aires! La navigation continue pour aller à la rencontre du glacier Spegazzini, le plus haut du parc national, très belle avec sa façade sculptée dans un cadre verdoyant. Observation du glacier Seco. Retour en fin de journée à El Calafate.

Jour 16   Glacier Perito Moreno (depuis la passerelle) et safari nautique (1h)

Départ des hôtels vers 07h30. Route pour le parc national Los Glaciares (80 km). Arrivée, balade par vous-mêmes pour apercevoir le glacier depuis plusieurs points de vue de la passerelle. Puis un safari nautique (environ une heure - plusieurs départs dans la journée) qui fera une navigation d’une heure sur le Brazo Rico pour apprécier la paroi sud du glacier Perito Moreno. Le bateau s'approche jusqu'à 200 m de l’endroit où le glacier touche la péninsule de Magellan puis il longe tout le flanc du glacier (3 km environ). Embarcation à Yagán (capacité 100 personnes). Retour à El Calafate en fin de la journée.

Jour 17   El Calafate - El Chalten

Route pour El Chalten. Vous arrivez dans le parc et logeons face à l’impressionnant Mont Fitz Roy (3406m).

Jour 18   El Chalten

Journée libre en chambre et petit-déjeuner.

Suggestions: Journée d’excursion, de détente ou de repos (au choix). Possibilité de faire un trekking jusqu’au camp de base du Fitz Roy par vous-même

Jour 19   El Chalten - El Calafate

Retour à El Calafate.

Jour 20   El Calafate (vol) - Ushuaia

Route pour l'aéroport d’El Calafate. Envol pour Ushuaia, la ville argentine la plus australe en plein cœur de la Terre de Feu. Visite du Parc National de la Terre de Feu qui couvre 63000 hectares et offre la découverte des baies de Lapataia et d'Ensenada, l'île de Redonda et la Laguna Verde.

Jour 21   Ushuaia

Matinée consacrée à l'excursion en catamaran sur le Canal de Beagle, détroit connu par les grands navigateurs faisant route vers le Cap Horn.
Après-midi, suggestions de visites: visite de la ville nichée dans une cuvette montagneuse ouverte sur la baie d'Ushuaia, le canal de Beagle, les îles navarins. Le Musée Del Fin del Mundo expose divers objets des premiers temps de la colonisation, des reliques indiennes ainsi que des spécimens de la faune et de la flore régionale. Vous pourrez découvrir également la baie d'Ushuaia, l'île aux phoques et l'île aux oiseaux.

Jour 22   Ushuaia (vol) - Buenos Aires

Le matin, transfert à l'aéroport. Envol à destination de Buenos Aires, transfert à l'hôtel.

Jour 23   Buenos Aires départ

Libre jusqu'au transfert à l'aéroport. Envol pour votre prochaine destination.

 

FORMULE ESTAMPE

PRIX PAR PERSONNE: à partir de 4690€, base 2 voyageurs.

Le prix comprend: Les vols intérieurs, les transferts d'arrivée et de départ, l'hébergement base double en hôtels avec petit-déjeuner, la location de voiture Catègorie C: Citroen C3 Aircross  ou similaire - 4 jours KM illimités, les trajets en bus selon programme, les excursions en regroupé avec guide bilingue anglais/espagnol selon programme, la garantie à l'APST.

Il ne comprend pas: Les vols internationaux, les autres repas, les frais d’entrées aux sites mentionnés, les guides, les pourboires et dépenses à caractère personnel, les primes d'assurances.

Budget des vols internationaux sur les principales compagnies aériennes. Budget moyen 850-950 euros. Le budget est donné hors taxes d’aéroport, hors promotion, au départ de Paris.

Buenos Aires

La plaza de Mayo et l'avenida 9 de Julio, avenue la plus large du monde et véritable cauchemar pour les piétons, forme le cour de la vie urbaine, tandis que l'avenida Santa Fe constitue l'artère commerçante à la mode. La Cathédrale Metropolina renferme le tombeau de José de San Martin, le héros de la lutte pour l'indépendance argentine. Plusieurs musées méritent le détour, en particulier le musée national des Beaux-Arts, le musée du Cinéma et le musée Historique national. Dans le pittoresque faubourg italien de La Boca, des maisons en bois peintes de couleurs éclatantes s'alignent le long de la rivière Riachuelo. Quant au cimetière de la Recoleta, rempli de riches tombeaux et de mausolées, il incarne à merveille le véritable culte que les Argentins vouent à leurs défunts.

Salta

A 1200 m d'altitude, Salta "la Linda" (la belle) fut fondée en 1582 par Hernando de Lerma. Son essor colonial s'explique par sa position privilège sur la route qui reliait Lima à Buenos Aires. Elle a conservé de nombreux monuments et édifices de l'époque colonial, caractéristiques par leur unique étage. La ville est étendue, mais on peut facilement parcourir sa partie la plus intéressante à pied. La population est réputée très catholique et des élites économiques et politiques comme les plus conservatrices et traditionnelles du pays.

Cafayate

Petite ville d'aspect colonial en plein milieu des vignobles, à l'époque précolombienne, la vallée de Cafayate était habité par les indiens Diaguites. L'isolement de la région fut brisé avec l'arrivée des Incas vers 1840 puis celle des Espagnols vers 1535. Les indiens Diaguites  ne résistèrent pas à ces deux invasions successives et seules quelques peintures rupestres témoignent encore de leur culture, aujourd'hui disparue. C'est avec son industrie viticole que le développement du village se confirma. Perché à 1600 m, le village est maintenant entouré de vignes, parmi les plus hautes du monde. Outre le vin, on découvre un village planté dans un beau décor montagneux, una architecture de style espagnol, et un respect scrupuleux de la siesta de la part de ses 10 000 hts. Une halte dans cette oasis charmante est donc indispensable, d'autant plus que Cafayate est "à la pointe" des deux magnifiques routes qui partent de/pour Salta: la Quebrade las Conchas à l'est et la Valle de Calchaquies à l'ouest.

Cachi (et la Valle de Calcaquies)

Cachi est un magnifique petit village, entièrement préservé par son isolement  à 2280 m, face au sommet de la zone, le Nevado Cachi. Le village est aussi le cœur de la région des indiens Calchaquis dont le peuplement date d'au moins 9600 ans. Il est entouré de sites archéologiques. Cachi avec ses rues pavées, l'authenticité de sa vie de pueblo, est le village le plus important des Vallées Calchaquies, mais aussi le plus intéressant à découvrir.

Humahuaca

La Quebadra de Humahuaca, longue de 60km est large de 3km, suit le cours du Rio Grande, commence à Humamarca et va vers le nord. Ca signifie en quecha "la tête du taureau". Humahuaca est le village le plus important de la Quebrada, mais a gardé tout le charme de ses rues pavées et de son style colonial. Son carnaval (en février) est l'un des plus réputé de la région. Après le village d'Iruya, posé à 2900 m d'altitude, c'est le vide le plus total : on entre dans une région des plus désertiques qui s'étend jusqu'à La Quiaca et la frontière bolivienne. Quelque soit votre point de départ (Humamarca, Purmamarca ou Tilcara), vous montez dans le nord (env. 60 km après la ville de Humamarca) puis redescendre la même route avant de continuer sur votre prochaine destination).

San Antonio de los Cobres

San Antonio de los Cobres est accessible par le train des nuages (Tren a las Nubes) ou par la route 51 qui mène jusqu'au Chili. Cette ville d'altitude présente des paysages grandioses et de nombreux déserts de sel aux alentours. 

San Pedro de Atacama         

Cette oasis en plein désert d'Atacama fut très tôt investie par les populations atacaméennes, dont ce fut un grand centre culturel, protégé par la forteresse de Quitor. Comme Calama, elle se développa commercialement, se trouvant sur la route qui relie Cobija à Salta. Maintenant sa population se consacre surtout à l'agriculture ou au tourisme. Le village a été occupé par les Incas en 1 450, avant l'invasion espagnole. Comme le reste de la région, San Pedro de Atacama a connu le boom et le déclin du salpêtre, qu'on trouvait en abondance et qui était une grosse source de revenu pour le Chili. Mais après la crise de 1929 et la découverte par les allemands d'un engrais chimique, le cours s'est écroulé et a provoqué l'exode des habitants vers les grandes villes.

En 1955 un missionnaire belge, le Padre Le Paige est arrivé dans le village et a consacré sa vie à l'archéologie dans la région. Son musée est riche de 400 000 milles magnifiques pièces, de fabuleuses momies (dont la célèbre Miss Chile), retraçant toute l'histoire de cette région depuis l'implantation la civilisation Atacamène, il y a maintenant plus de 11 000 ans. L'une des plus anciennes églises du Chili se trouve également à San Pedro. Elle s'élève sur la place principale du village.

Geysers du Tatio       

C'est sans doute l'une des merveilles à ne pas manquer lorsqu'on est à San Pedro. C'est un champ géothermique du au volcan El Tatio où affleurent, le matin, de violents jets de vapeur (geysers). Ces jets de vapeur sont dus au contact entre le fleuve souterrain gelé et la magma volcanique.  L’accès au Geysers n'est pas très facile, ils sont situés à une centaine de km au nord de San Pedro. Il faut à peu près trois heures pour s'y rendre. Attention, ça monte... aussi, on arrive à plus de 4 300 m. Il faut donc prendre ses précautions face au mal d'altitude et au froid. L'activité des geysers baisse à mesure que le l'air se réchauffe. Il faut donc partir vers les 4 heures du matin, afin de profiter au maximum du spectacle. Les geysers fonctionnent comme une cocotte minute: une nappe d'eau de 600 km de profondeur est en contact directe avec le magma ce qui a pour effet de la porter à ébullition. La pression monte avec la vapeur et se creuse un chemin à travers la croûte terrestre, le sol étant très poreux. La vapeur et l'eau sortent à haute pression et à haute température, alors ne vous approchez pas trop.

Puerto Natales           

Puerto Natales est situé sur les bords de la baie d'Ultima Esperenza. Cette petite ville ressemble à Punta Arenas par l'architecture de ses habitations (petites maisons aux toits de tôle ondulée multicolores). Fondée en 1911, la ville s'est affirmée comme le port de l'industrie ovine puis, récemment, comme le point de départ des excursions vers le parc Torres del Paine.

Parc national Torres del Plaine    

Ce parc est le plus connu du Chili, et peut-être le plus beau. Le parc fut fondé en 1959 et recouvre une superficie de 242 000 hectares. Il est situé entre le champ de glace sud-patagonien et la steppe patagonienne, dans la région d'Ultima Esperanza, sur la commune de Torres del Paine. Il culmine à 3050 m au-dessus du niveau de la mer. La meilleure période pour le visiter se situe entre fin décembre et fin mars, la température moyenne y est de 10.8°C en été. Le parc se caractérise aussi par ses glaciers : glacier Frances, Grey... Ce dernier est le plus impressionnant, s'avançant dans le lac sui porte son même nom, il s'en détache d'immenses blocs de glaces qui s'en vont flotter sur les eaux. La flore et la faune sont d'une grande richesse. On rencontre de nombreux guanacos qui migrent dans différentes parties du parc suivant les saisons. Les autres espèces communes sont les nandous et plusieurs types de renards. Plus rares et plus difficile à observer sont les pumas et le huemul. Le parc est également une région de pêche sportive ; ses lacs et rivières sont riches en salmonidés.

El Chalten     

El Chalten est un petit village cerné par les montagnes Torre et Fitz Roy, il est également le seul village sur les rives du Rio de las Vueltas à l’eau claire et pure des glaciers. Si nous suivons les sentiers, une vue imprenable sur le gigantesque glacier du lac Viedma qui est aussi l’endroit ou le Rio de las Vueltas s’éteint. Entre fôrets et collines, El Chalten est le point d’accès de toutes ses merveilles.

El Calafate     

El Calafate porte le nom d'un arbuste épineux. Ses fleurs sont d'un jaune intense tandis que son fruit, dont on fait des confitures, est de couleur bleu violet. L'arrivée à El Calafate marque l'entrée dans une Patagonie plus rude, désertique et balayée par un vent souvent glacial. A 300 km au nord-ouest de Rio Gallegos, cette ancienne ville pionnière se niche dans la Cordillère des Andes. El Calafate a fondé son développement touristique sur sa proximité avec l'une des vedettes du pays : le glacier Perito Moreno, l'un des treize glaciers qui parsèment le Parc National et débouche sur le Lago Viedma et le Lago Argentino. C'est une destination incontournable que le tourisme de masse n'a pas encore enlaidie. Le charme est préservé.

Glacier Upsala / Onelli      

Le plus grand, non seulement du Parc National de Los Glaciares, mais aussi le plus long d'Amérique du Sud (longueur 60km, superficie 595 km², largeur 5 à 7 km), hauteur 60 à 80 mètres).

Glacier Perito Moreno           

Le Perito Moreno est le seul glacier du monde qui avance encore. Son front mesure 5 km et s'élève à 80 m. Sa superficie est de 250 km2, c'est à dire plus vaste que celle de Buenos Aires. Le front du glacier avance régulièrement  de quelques mètres puis s'écroule en respectant un cycle de 4 ans., formant ainsi les icebergs qui flottent sur le lac.

Ushuaia       

La ville la plus au Sud de la planète (enfin, pas tout à fait, car il y a encore Puerto Wiliam du Chili un peu plus bas) est située en plein cœur de la Terre de Feu. On y va pour être à Ushuaia, pour visiter le Parc National de la Terre de Feu qui couvre 63000 hectares, ou encore faire la découverte des baies de Lapataia et de Ensenada, l'île de Redonda et la "Laguna Verde". Vu de loin, Ushuaia, avec ses maisons aux toits de tôles ondulées et aux murs peints de différentes couleurs, arbore un air scandinave. A l'approche de la ville, on se demande ce que l'on peut y découvrir, tant elle a développé sa promotion touristique sur sa situation géographique, qu'elle présente comme unique : Al fin del mundo ("au bout du monde"). Son histoire commence au milieu du 19e siècle avec l'arrivée des premiers missionnaires qui débarquent avec l'idée d'évangéliser les Indiens de la région. Le 12 octobre 1884 naît officiellement la préfecture de la Terre de Feu : Ushuaia. Pendant les années 1970, la ville a bénéficié d'une politique spéciale qui a déclenché un développement économique fulgurant. Puis l'époque fut balayée par la crise générale du pays et des bibonvilles se sont créés. Le mouvement migratoire s'est alors inversé, beaucoup d'argentins sont revenus sur le continent. Ushuaia reste imprégnée de l'atmosphère de ces villes pionnières, construites au milieu d'un néant, royaume de la nature. Les conditions climatiques sont fidèles à la promotion touristique : vents, neige, pluies...parfois dans la même journée.

Vous n'avez pas trouvé ce qu'il vous faut? Appelez-nous! +33 1 43 13 29 29
© 1994 - 2019, AN INCENTIVES. NostalAsie-NostaLatina, voyagiste spécialisé, organisateur des voyages sur-mesure en Asie, Asie Centrale, Russie et en Amérique Latine (Amérique Centrale et Amérique du Sud)
DEMANDER UN DEVISLA GAZETTE