Voyage sur-mesure Costa Rica: Quatre sites hors des sentiers-battus à découvrir

Costa Rica   |   19/11/2019   49 vues

Chapo: Pour ceux qui comptent faire un voyage de trois semaines au Costa Rica, on peut combiner les deux océans, Pacifique et Caraïbes en passant par la cordillère de Talamanca ou l’exploration du Parc National de Corcovado, selon la durée souhaitée et le budget. Pour un deuxième voyage, en plus du circuit classique du Prélude, pourquoi ne pas tenter de découvrir ces provinces certes un peu moins connues mais charmantes car ses populations ne sont pas encore habituées à la présence des touristes étrangers.

Voyage sur-mesure Costa Rica: Quatre sites hors des sentiers-battus à découvrir
  1. Boca Tapada, l’alternative à Tortuguero

Hors des sentiers battus, la région de Boca Tapada est un émerveillement, ravissement de chaque instant pour les ornithologues amateurs et avertis. Ici, les plantations d’ananas où travaillent les cow-boys précèdent la luxuriante forêt tropicale intouchée bercée par le mélodieux chants des grenouilles et peuplée d’oiseaux rares. Boca Tapada est une excellente alternative à la visite du Parc National de Tortuguero, la nature y étant identique, si le seul intérêt de la visite de celui-ci est l’observation de la ponte des tortues et que la période ne s’y prête pas.

L’excursion à Boca Tapada, située au nord de Sarapiqui et près de la frontière avec le Nicaragua, peut être faite en trois jours avec deux nuits sur place comme une extension depuis San José en direction du Volcan Arenal dans un itinéraire «Prélude costaricain: Les sites majeurs».

 

  1. Le parc National de Corcovado, meilleur parc national du pays

Sur la côte Pacifique Sud, dans la péninsule d’Osa, le Parc National de Corcovado est le dernier grand espace de forêt tropicale primaire de toute le côté pacifique d’Amérique Centrale et s’étend sur plus de 50 km. La forêt abrite une biodiversité incroyable dont la moitié des espèces du Costa Rica. On y recense plus de 500 espèces d’arbres différentes, 285 espèces d’oiseaux (dont la harpie féroce, plus grand oiseau de proie du monde mais aussi la plus grande population d’aras rouges), 139 espèces de mammifères (dont le fourmilier géant ou encore le tapir de Baird, espèce en danger) et 116 espèces d’amphibiens et reptiles. Attention cependant car si vous apprécierez le coté sauvage du parc, n’oubliez pas que vous êtes en pleine forêt tropicale et que les bêtes que vous côtoierez ne font pas semblant d’être sauvages… Un peu à l’écart, le parc est souvent prisé par ceux qui opte pour un voyage sur-mesure, que ce soit en transferts ou en location de voiture.

L’excursion dans le Parc National de Corcovado peut être faite depuis Drake Bay, que l'on peut atteindre par la route et en bateau depuis Sierpe ou par avion depuis San José. Elle dure entre quatre et cinq jours et peut être rajoutée à un premier voyage classique mais nous recommandons plutôt de la faire dans un second voyage au Costa Rica.

 

 

  1. Rio Celeste, légende divine

Au cœur du Parc National du Volcan Tenorio se trouve un lieu des plus étonnant et les plus époustouflants de beauté:le Rio Celeste et sa cascade. Selon la légende, lorsque Dieu eut fini de peindre le ciel en bleu, il rinça ses pinceaux dans la rivière, ce qui donna sa couleur si particulière au Río Celeste. Cette rivière au bleu céleste, ses cascades et ses lagunes d’un bleu paradisiaque sont parmi les phénomènes naturels les plus spectaculaires du Costa Rica. Dans ce parc national magique de 184 km² et fondé en 1976, demeure une merveilleuse forêt vierge grouillante d'animaux sauvages. S'élevant à 1916 m au-dessus de la forêt nuageuse, le Parc National Volcán Tenorio, se compose de trois cratères à pic:Montezuma, Tenorio I (le plus haut) et Tenorio II. S’il s’agit de votre second voyage au Costa Rica, ou si vous avez un voyage sur-mesure de 3 semaines, ça vaut vraiment le coût d’aller jusqu’à Tenorio.

La balade jusqu’au Rio Celeste peut être faite en une journée depuis Bijagua, village agricole à proximité du parc. Pour profiter pleinement des lieux, nous vous recommandons, si vous en avez le temps, d’y consacrer deux nuits dans un itinéraire «Costa Rica classique».

 

 

  1. Parc Marino Ballena, lieu privilégier de l’observation des baleines

Le Parc National Marino Ballena serait, parait-il, l’un des rares endroits où les baleines s’accouplent ce qui en fait le meilleur lieu au Costa Rica et peut être même au monde pour les y observer. Riche en faune marine, se croisent les baleines venant des eaux Californiennes en automne avec celles qui, au printemps, viennent de l’Antarctique. L’observation des oiseaux y est aisée ainsi que celle des dauphins à gros nez. De plus, les tortues olivâtres et à écailles viennent y pondre de Septembre à Octobre, de nuit comme à leurs habitudes. Malgré sa richesse, le parc est peu fréquenté des touristes, ce qui en fait un atout de poids.

Outre les tours d'observation des baleines et des dauphins, il est également possible de visiter, en balades guidées, le refuge de vie sylvestre de l'Hacienda Barú, la mangrove, des balades guidées de nuit, faire du kayak de mer, bronzer tranquillement, faire du snorkeling au-dessus des coraux et peut-être contempler les plus beaux spécimens de la faune maritime Costaricaine.

 

  1. Grecia et Sarchi, village typique du Costa Rica

Petits villages situés au nord-ouest de la capitale, Grecia et Sarchi offrent ce qu’il y a de plus typique. Grecia, autrefois surnommée « la petite ville la plus propre d’Amérique Latine » n’est peut-être pas très grande mais a le mérite de posséder l’une des plus charmantes églises du pays. Sarchi, centre réputé d’artisanats costaricains est l’étape parfaite pour ceux à la recherche de carretas miniatures, chars à bœufs aux motifs colorés qui sont l’emblème du pays et symbole des travailleurs ticos. Le village est réputé pour sa production de meuble en bois et articles en cuir dans toute la Vallé Centrale. Connu dans le monde entier (si, si) par la découverte de la grotte de Son Doong en son territoire (la grotte la plus grande du monde, un des dix meilleurs sites mondiaux d’aventure à découvrir dans votre vie… rien que ça), le reste de cette superbe province reste inconnu pour les grands voyageurs. En fait, avant la découverte de Son Doong dont l’exploration reste difficile, onéreuse et réservée à un public très restreint, le parc national de Phong Nha – Ke Bang est beaucoup plus accessible. Il a été déjà retenu comme patrimoine de l’Humanité par l’UNESCO, on y découvre un paysage karstique merveilleux avec sa grotte longue de plus de 22 kilomètres où l’on peut balader en barque pour les apprentis de spéléologues. Quang-binh vous charmera aussi par ses rivières et ses fleuves, par ses plages de plusieurs kilomètres, par ses rizières à perte de vue jusqu’aux lignes majestueuses de la Cordillère annamite, et surtout par la gentillesse de ses habitants. Profitez des avantages d’un voyage sur-mesure pour aller à la rencontre des Costaricains, l’échange est toujours très chaleureux et riche.

Sarchi compte plus de 200 commerçants, ouverts tous les jours de 8h à 17h. Si vous êtes amateurs d’artisanat local, ne ratez pas cette étape sur votre route de retour vers San José ou Alajuela depuis la côte Pacifique.

Cet article a reçu 1 vote / note moyenne: 5
Vous n'avez pas trouvé ce qu'il vous faut? Appelez-nous! +33 1 43 13 29 29
© 1994 - 2019, AN INCENTIVES. NostalAsie-NostaLatina, voyagiste spécialisé, organisateur des voyages sur-mesure en Asie, Asie Centrale, Russie et en Amérique Latine (Amérique Centrale et Amérique du Sud)
DEMANDER UN DEVISLA GAZETTE