Voyage Birmanie: Quatre sites hors des sentiers battus à découvrir d’urgence

Birmanie (Myanmar)   |   12/09/2019   895 vues

Voyage Birmanie: Quatre sites hors des sentiers battus à découvrir d’urgence. Pour ceux qui comptent visiter la Birmanie en trois semaines, on peut ajouter un périple dans l’une des régions montagneuses de l’Est, dans le Triangle d’Or ou/et une prolongation dans le Golfe de Martaban combiné avec quelques jours sur la plage de sable blanc de Ngapali, selon la durée souhaitée et le budget. Pour un deuxième voyage, en plus du circuit classique du Prélude, pourquoi ne pas tenter de découvrir ces provinces certes un peu moins connues mais charmantes car ses populations ne sont pas encore habituées à la présence des touristes étrangers.

Voyage Birmanie: Quatre sites hors des sentiers battus à découvrir d’urgence

Voyage Birmanie: Quatre sites hors des sentiers-battus à découvrir d’urgence

  1. Kyaing Tong (Kengtung) 

    Capitale du Triangle d’Or, Kengtung est ouverte depuis 1993 aux étrangers. En Birmanie, elle n’est accessible qu’en avion pour les étrangers. La ville ne ressemble pas vraiment aux autres villes birmanes, l’influence chinoise et thaïe est évidente. Les moines portent plutôt les tuniques orange thaïlandaises et beaucoup d’écriteaux sont écrits en chinois et thaïlandais. Cette petite ville shan a un beau marché vers lequel convergent les ethnies environnantes, très reconnaissables à leurs costumes : akka, lihu, lisu, eng, etc... L’excursion à Kengtung peut être faite en quatre jours ou un peu plus, en tenant compte de la rotation des vols qui n’opèrent pas tous les jours. La région peut être visitée comme une extension depuis Rangoon ou Heho (Lac Inlé) ou avant de poursuivre l’exploration du Triangle d’Or du côté laotien ou thaïlandais.

  2. Mrauk-Oo

    Une exploration chez les Chins et au site archéologique de Mrauk Oo, rivale de Pagan, sur les côtes à l'extrême ouest de la Birmanie s'harmonise parfaitement avec la découverte des gestes ancestraux des paysans birmans aux confins de leur "grenier à riz", Pathein.… Six heures de bateau sont nécessaires pour atteindre cette cité qui fut la capitale du royaume du même nom entre 1430 et 1784. Au milieu du 16ème siècle, qui correspond à l’âge d’or du royaume, le roi Minbin régnait en maître sur la région, grâce notamment à une flotte de plus de 10 000 navires de guerre. Nous continuons de proposer quelques pistes chez les ethnies minoritaires, pour les voyageurs aimant la découverte tout en respectant des traditions millénaires encore très peu ouvertes. Cette extension reste sujette à autorisation car la région connait des tensions. N’hésitez pas à consulter les experts spécialistes de la Birmanie chez NostalAsie afin de connaître les possibilités de visite dans le pays Chin à Mrauk Oo, comme par exemple cet itinéraire.

  3. Le Golfe de Martaban

    Le Golfe de Martaban se trouve dans la partie nord de la Mer d’Adaman. On le retrouve dans la région Hpa-An, capitale de l'État de Kayin. La ville est reliée à d'autres villes comme Kawkareik, Hpapun et Myawaddy par des routes et du transport fluvial. Le relief calcaire montagneux de Zwegabin offrent un panorama incroyable sur Hpa-An. Les gens Kayin sont très friands de la couleur rouge, qui peut être vue sur la plupart des vêtements des hommes comme des femmes. Un peu plus au sud se trouve Moulmein, capitale de l’état Mon et centre administratif du pays pendant l’époque coloniale (1827-1852). On retrouve les influences de cette période à travers ses vieux bâtiments coloniaux et ses vieux bus en bois servant toujours de principal moyen de transport dans ses rues tranquilles. Le port reste actif et exporte du riz et du bois. Les sites aux alentours de Moulmein sont nombreux et très peu touristiques comme Mudon et le plus grand Bouddha couché du monde (en construction), l’étonnante pagode de Kyaikhami, perchée sur un rocher en pleine mer, la petite ville de Thanbyuzayat et son cimetière mémorial ou encore la plage de Setsé et ses petits villages de pêcheurs. La visite de Hpa-An et Moulmein peut être faite depuis Rangoon ou après la visite du Rocher d’Or. Elle nécessite au moins trois jours. 

  4. L'Irrawaddy

    L'Irrawaddy est la véritable colonne vertébrale de la Birmanie. Sans le fleuve, elle perdrait une partie de son âme. Un itinéraire empruntant cette voie d'eau fait découvrir l'authenticité de la vie birmane qui semble inchangée depuis un millénaire. Ayant le choix entre un simple bateau de pêche réaménagé et la croisière de luxe, NostalAsie, agence spécialiste de la Birmanie et de l’Asie du Sud-Est, saura sélectionner pour vous, la formule de croisière qui correspond le plus à votre souhait pour parcourir ce chemin peu commun.

Sept chose à faire absolument lors de son premier voyage en Birmanie

Cet article a reçu 1 vote / note moyenne: 5

NostalAsie  NostalEurope  NostaLatina

Voyage sur-mesure en Asie, en Amérique Latine et en Europe
Réception physique à l'agence uniquement par rendez-vous (procédure Covid-19 appliquée). Demandes traitées par email info@ann.fr. Permanence téléphonique: Lun-Ven, 10-13h/14-18h

19 rue Damesme, Paris 75013.

Vous n'avez pas trouvé ce qu'il vous faut? Appelez-nous! +33 1 43 13 29 29

01 43 13 29 29     info@ann.fr

© 1994 - 2020, AN INCENTIVES. NostalAsie-NostaLatina, voyagiste spécialisé, organisateur des voyages sur-mesure en Asie, Asie Centrale, en Amérique Latine (Amérique Centrale et Amérique du Sud) et en Europe
DEMANDER UN DEVISLA GAZETTE